Jambonews FR - Restons informés

RDC : Des preuves de l’Union européenne qui accablent les élections de novembre 2011

RDC : Des preuves de l’Union européenne qui accablent les élections de novembre 2011

Les élections de novembre 2011 en République démocratique du Congo n’ont  pas été crédibles. C’est ce qui ressort du rapport  final de  la mission d’observation électorale de l’Union européenne en RDC (MOE-UE). A en croire les conclusions accablantes de cette mission de l’UE, de nombreuses irrégularités furent constatées lors du processus électoral au Congo. Sur la sellette, la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) est pointée du doigt. En outre, la Cour Constitutionnelle congolaise, elle aussi est remise en cause.    En clair, les observateurs  européens affirment que les scrutins présidentiels et législatifs qui ont porté Kabila et ses alliés au pouvoir ne peuvent être considérés sérieusement par la Communauté internationale.  
Il sied de noter que  ce rapport relève quelques dysfonctionnements  dans les  chiffres rendus lors des résultats par la CENI. Par exemple, un fait surprenant remarqué dans la province du Katanga, le fief du Raïs Congolais, Joseph Kabila, où il a obtenu 90 % des suffrages.  Dans la province Bandundu également les résultats de Kabila sont  passés  de 39,4% en 2006 à 73,4 % en 2011, souligne toute une page dudit rapport.  Rien que dans ces deux provinces Kabila a creusé un écart de 3, 6 millions de voix  face à son challenger Etienne Tshisekedi !!! Ce qui est très impressionnant et irréversible.  Par ailleurs, quant  à la Cour suprême de Justice (CSJ) congolaise, les observateurs de l’UE doutent fort  de sa crédibilité ainsi que la Cour constitutionnelle dont les cadres sont nommés par le Chef de l’Etat.
Pour rappel, les deuxièmes élections présidentielles congolaises se sont déroulées en novembre 2O11 après celles de 2006. Fort malheureusement, ces scrutins  furent entachés de fraudes. Malgré de nombreuses contestations, Joseph Kabila s’est succédé à lui-même. Et son  principal challenger, Etienne Tshisekedi , qui revendique la Victoire à l’élection Présidentielle s’est proclamé à son tour président de la République, élu démocratiquement, comme il se réclame.  Depuis lors, ce dernier est mis en résidence surveillée.
Mathy Mati   
Jambonews.net

Commentaires

commentaires


© 2020 Jambonews