FR | EN

Rwanda : ces acquittés du TPIR sans pays d’accueil

Publié : le 1 août 2012 à 23:28 | Par | Catégorie: Actualité

Les anciens ministres André Ntagerura (Transports), Casimir Bizimungu (Santé), Jérôme Bicamumpaka (Affaires étrangères) et l’ancien Brigadier général Gratien Kabiligi qui malgré leur acquittement depuis plusieurs années, n’ont toujours pas eu droit à une relocation ont demandé au président du TPIR de désigner une chambre spéciale qui aurait pour but, entre autres, de les aider à résoudre le problème de leur relocation.

Libres sans être libres

 

TPIR - ICTR

TPIR - ICTR

Le 25 février 2006, la décision d’acquittement de André Ntagerura, ancien Ministre des Transports et de la Communication, était désormais coulée en force de chose jugée. Son innocence n’était plus une simple présomption ; elle était désormais irréfragable.

Le 18 décembre 2008 c’était au tour de l’ancien Brigadier général Gratien Kabiligi de bénéficier de l’acquittement de toutes les charges à son encontre.

« N’ayant pas trouvé de preuves suffisantes contre eux, la Chambre acquitte Casimir Bizimungu et Jérome Bicamumpaka de toutes les charges de l’acte d’accusation. La Chambre ordonne leur remise en liberté immédiate et demande au Greffe de procéder aux arrangements nécessaires » déclarait en septembre 2011 la juge –présidente du TPIR, Khalida Rachid Khan.

Cependant malgré l’acquittement, les quatres anciens hauts responsables restent sous la garde du TPIR, en résidant dans « une maison sécurisée » au siège du tribunal, car, paradoxalement, alors que les statuts du TPIR exigent des Etats de coopérer pour la recherche et l’arrestation des accusés, ils ne prévoient rien pour les personnes lavées de toutes accusations. De ce fait,  ils se retrouvent impuissants face au manque de volonté des Etats sollicités à les accueillir sur leur sol afin qu’ils puissent rejoindre leurs proches.

En décembre 2011, l’ancienne présidente du TPIR, Khalida Rachid Khan, avait dans un rapport adressé au Conseil de Sécurité de l’ONU, déploré cette « absence d’un mécanisme formel » obligeant les Etats à « accepter ces personnes sur leurs territoires ». Dans sa résolution 2054 (2012), adoptée à l’unanimité, le Conseil de sécurité des Nations Unies a réitéré son appel à tous les Etats pour qu’ils assistent le tribunal dans sa tentative de trouver des pays hôtes pour les acquittés.

Les acquittés ne baissent cependant pas les bras et ont récemment dans une motion signée par l’avocat canadien Philippe Larochelle, expliqué vouloir qu’une  chambre spéciale au TPIR soit créée. Elle se chargerait de déposer  des demandes auprès de différents Etats susceptibles de les accueillir.

Au regard de la Convention européenne des droits de l’homme et de la Convention internationale des droits de l’enfant de New York, la situation peut poser des problèmes et l’ONU, qui n’a pas été prévoyante lors de la création du TPIR, aurait tout avantage à se pencher sur la question.

Laure Uwase (Twitter: @LaureUwase)

Jambonews.net

 

 

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

5 Commentaires à “Rwanda : ces acquittés du TPIR sans pays d’accueil”

  1. gervais kirato dit :

    -Ubundi se ninde wemera ko ari abere? Nigute waba uri Minisitiri cg Uyoboye ingabo za Leta aho uyiyoboye, aha ndavuga Premiye Ministre Jean KAMBANDA yiyemereye ko leta ye yateguye ikanashyira mubikorwa Jenocide, -niyo yashatse kwivuguruza nyuma, ariko ibyo ntawigeze abiha agacyiro-, ukagirwa umwere, utarigeze ukora declaration yokwitandukanya niyo Leta yiyise iyabatabazi, waragiye munama zabo, muri za Meeting zabo, n’ibindi? Nkeretse, uwakwemeza gusa ko muri iyo periode yose atari mu Rwanda, uwo nawe ntabwo yari gukomeza uwo mwanya we, yari guhita asimburwa.

       0 likes

  2. gervais kirato dit :

    That’s unbeleavable. Ntanumwe wumwere muri abo bose, that’s why all countries don’t want of them.

       0 likes

  3. Nyiramana Sakina dit :

    Gervais Kirato, ufite koko ibitekerezo nkibyurukweto twambika ibirenge byacu kugira ngo ruturinde umwanda ! Byibuze bo barahatanye baraburana batsinda amabi yose mwari mwabapangiye mubbeshyra, ikinyoma cyanyu barakiganza ! None nkamwe ku mwese muzashirira mu munyururu witeka kubera ubunywamaraso bwanyu bwabokamye, murya inzirakarengane zabanyarwanda bubwoko bwose, abacongomani, ndetse nabandi bakomoka kumigabane itandukanye ! Ese ubwo iyo mubona bariya bagabo babaye abere mwumva mutari hasi koko nukuntu mwibwiraga ngo mwabapangiye dossier zumutamenwa ! Bwenge buke we ! Tegareza gato gusa uzarebe urwo Imana nabantu bazabakatira mwa baryoko mwe !

       1 likes

  4. Nyiramana Sakina dit :

    Kirato Gervais, uwakwise iryo zina yari yashishoje kuko yari yavumbuye ko uzahora uri hazi yikirenge, abantu bose bagufubikamo ibigendesho byabo kugira ngo ubarinde umwanda. Naho ibitekerezo byawe bigeze koko ! Muri ba bwenge buke kuburyo butangaje, kandi ikibarya gituma muvugishwa nkuku ubikoze, nuko mwabonye ko bariya bagabo babarushije ubwenge, kuko nubundi ntimwize hamwe. Ubwo mwirirwaga mukoronka murabashumba bararana ninka zabo, bo bari baragannye ishuri bagendana ibitabo. Ibinyoma byose mwari mwarabapangiye mwibwira ko mubahambye burundu barabisandaje babereka ko ntaho muhuriye ! Mwe rero mutunzwe namaraso yinzirakarengane zikomoka kwisi yose, mumenye ko uro Imana nabantu bazabakanira mutazasunutsaho ubwo buzuru bwanyu bulmeze nkinsindano, bunantera isesemi.

       0 likes

  5. gervais kirato dit :

    -Mon ami(e) Sakina, ntakundi warikuvuga.
    Ubwo se nibande bicanyi? Nibande bahora bapanga le plan d’elimination totale y’ubundi bwoko, ngo nagasigaye kangazwe, gacirwe ishanga? Nibande batangije ubwicanyi muri iki gihugu kugeza naho babugira leur cheval de bataille depuis 1959, a travers le 1er regime, le 2eme noneho le 3eme ari nayo yiyise iyabatabazi ikaba iyo gushyira mubikorwa? Ariko le ridicule ne tue pas, mwakabaye ntanijambo mukivuga, mwarishwe n’ikimwaro.
    Heureusement que, Imana iari kwemera ko ubwoko yiremeye burimburwa n’umwana w’umuntu. Kugeza kuri uyu munsi, despite all efforts used, mwiranze compte ko byanze bikunze, u Rwanda ruzaba urwamoko yose.
    Naho izina ryanje, Kirato, eeh, niryagacyiro gakomeye. Ushatse warivaho, Uzambwire umunsi umwe wonyine ushobora gusoka murugo iwawe utambaye urukweto, kd si wewe wenyine, ni isi yose yewe.

       0 likes

Laissez un commentaire