FR | EN

Rwanda : Seuls 13 à 16 % de la population ont accès à l’électricité

Publié : le 26 novembre 2013 à 20:44 | Par | Catégorie: Actualité

Actuellement 360 000 ménages, ont accès à l’électricité, ce qui équivaut selon le gouvernement à 16% de la population rwandaise[1]. Cependant selon la Banque mondiale il s’agirait plutôt de 13 %  de la population[2]. Afin d’y remédier, le Premier ministre rwandais, Dr. Pierre Damien Habumuremyi a annoncé le 15 novembre 2013, au parlement, que le pays allait  doubler sa production électrique pendant l’année fiscale de 2013/2014.
électricité

L’objectif est d’augmenter la production actuelle de 110.8 Mégawatts à 210.8 Mégawatts pendant l’année fiscale de 2013/2014, ce qui signifierait que 450 000 ménages seraient connectés au réseau électrique.

D’après le Premier ministre, plusieurs enquêtes sur la production électrique au Rwanda ont été menées afin d’aboutir à la création de plans pour augmenter le volume d’électricité produit dans les usines les plus importantes. Au Rwanda, le courant est aujourd’hui  produit, en grande partie, par des installations hydro-électriques et l’eau est une source d’énergie bon marché. Néanmoins des problèmes techniques ont dernièrement causé des coupures d’électricité assez fréquentes. Ceci a forcé les ménages et les entreprises à recourir au courant fourni par la combustion de biomasse ou de diesel, une source d’énergie coûteuse et nuisible pour l’environnement.

Le but est donc d’améliorer et d’augmenter l’approvisionnement en électricité, donc de rallier plus de ménages à un réseau électrique plus performant et de diversifier les sources d’énergie. D’une part, cela demandera une amélioration de la technologie utilisée et la réalisation de projets pour gagner de l’énergie fournie par des sources alternatives comme la combustion de la tourbe ou le gaz méthane qui se trouve dans le lac Kivu. D’autre part le Rwanda pourrait profiter de ses terres volcaniques pour produire de l’électricité par le moyen de l’énergie géothermique[3].

Ainsi, le gouvernement cherche également à améliorer l’infrastructure du pays afin d’attirer les investisseurs étrangers et augmenter le chiffre d’affaires des entreprises nationales. En effet il a été constaté que le secteur agricole produisait moins de biens exportables parce que les machines nécessaires pour travailler les produits de base, cultivés sur le sol rwandais comme par exemple le thé ou le café, ne recevaient pas d’électricité ou encore que le chiffre d’affaires des entreprises privées diminuait considérablement à cause de l’électricité chère importée des pays voisins ou générée par des méthodes de production couteuses.

Afin de réaliser ce projet d’électricité du programme EDPRS le Rwanda recevra plus de 100 Millions de dollars de la Banque Mondiale et quelques 200 Millions de dollars seront aussi investi par des pays comme le Japon, l’Arabie Saoudite et autres organisations de développement.

Cependant, beaucoup de problèmes doivent être résolus à l’instar de l’actualisation de la technologie pour améliorer la productivité des usines déjà existantes et pour pouvoir améliorer le réseau de distribution. En effet, selon l’opinion de certains experts, même avec tous ces projets envisagés par l’État,  seulement 40% de la population aura du courant d’ici jusqu’en 2020, à cause des problèmes de réseau et de distribution. Il est difficile et surtout cher de fournir de l’électricité à chaque ménage à n’importe quel endroit. Certaines estimations disent que les coûts pour rallier un seul ménage au réseau électrique pourront s’élever jusqu’à 1200 dollars. Un prix très haut pour l’État et énorme pour les ménages.

 

Blaise Linaniye

Jambonews.net

 


Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn
Tags: , , ,

5 Commentaires à “Rwanda : Seuls 13 à 16 % de la population ont accès à l’électricité”

  1. RASEC dit :

    Pour le Singapour d’Afrique, sur 12000000 de Rwandais, seulement 13%, soit 360000 ont axcès à l’énergie électrique. Pour le Singapour d’Asie, sur 5 312 400 de Singapouriens, 100% ont axcès à l’énergie électrique.
    Pour ce dernier, la croissance économique continue est prouvée.Pour le Rwanda, où est la croissance économique chantté sur tous les toits par Kagame? Où sont partis les fruits de celle-ci? Si la croissance économique singapourienne est une réalité, celle du Rwanda ne serait-elle alors qu’un pure slogan colporté à grande échelle par les maîtres de Kigali et les excroissances du régime rwandais?

       3 likes

  2. Rubanda dit :

    Pourrait on avoir une comparaison avec d’autres pays africains?

       1 likes

    • RASEC dit :

      Rubanda, il me semble que cet article est instructif à plusieurs égards, du moins pour les Rwandais (qui lisent Jambo News).
      1- Depuis plusieurs années, les maîtres de Kigali et les excroissances du régime Kagame chantent sur tous les Toits que
      – Kagame est un cas exceptionnel dans le domaine de la bonne gouvernance sur notre continent;
      – le Rwanda connaît une croissance économique continue à deux chiffres et ce, depuis l’arrivée au pouvoir de Kagame jusqu’à le qualifier de dragon africain;
      – le Rwanda connaît un dévéloppement économique et social exponentiel, le tout grâce à la bonne gestion du Rwanda par Kagame;
      L’axcès à l’énergie électrique par une majorité des Rwandais ou tous les Rwandais aussi bien particuliers que professionnels est une condition sine qua none quant au développement économique et social du Rwanda, comme de tout pays au demeurant. Dès lors, parler de développement économique et social dans un pays où l’axcès à l’énergie életrique est un luxe constitue une supercherie.
      L’article nous dit que 16% de la population rwandaise soit une infime minorité de privilégiés ont axcès l’énérgie électrique. Dès lors, se pose la question de savoir si, dans un tel cas, on peut raisonnablement parler de développement économique et social ou du sous-développement économique et social de notre pays?
      La preuve de la croissance économique est l’axcès à l’énergie électrique par une grande partie de la masse populaire rwandaise.
      L’axcès à l’életricité par la majorité des Rwandais est la preuve de la bonne répartition des fruits de cette fameuse croissance économique.
      Outre les suspensions de miettes qui étaient allouées au Rwanda par les maîtres du monde qui ont ont littéralement déconstruit le mythe « Kagame et le Rwanda, modèles de la bonne gouvernance en Afrique », cet article renforce cette déconstruction.
      Si Kagame et les siens soutiennent le contraire, qu’ils expliquent aux Rwandais ce qu’ils ont fait avec les fruits générés par la croissance économique qu’ils chantent encore sur tous les toits. Où sont-ils partis?
      Il s’ensuit qu’il ne s’agit pas de comparer le Rwanda avec les autres pays relativement à l’axcès à l’énergie électrique mais de s’interroger sur les mensonges de Kagame et sa prétendue gestion ou bonne gouvernance. Le développement économique et social d’un Etat ne s’appécie pas par comparaison aux autres Etats mais par les réalisations effectives internes et le bien-être de sa population. Il convient de rappeler qu’en pleurnichant après la suspension des miettes allouées au Rwanda par les USA, Kagame a lui-même mis au grand jour ses mensonges et participé à la déconstruction totale du myhe ci-dessus mentionné.

         4 likes

    • Vindu Muka dit :

      @Rubanda
      Quels sont les produits d’exportation du Rwanda susceptibles de lui assurer un développement économique » honnête » et quelle est donc la part des richesses, fruits des rapines perpétrées en RDC dans ce que vous appelez « l’exemple économique rwandais »?

      Au fait, pourriez-vous nous parler de la « Bourse de Kigali » ainsi que des produits qui y sont proposés, vendus ainsi que leur provenance?

      Moi, je fais partie de ces « petits citoyens » qui ne connaissent rien en économie mais qui cherchent à comprendre certaines choses susceptibles de faire élever mon niveau d’instruction et d’éducation. Par contre, j’aime beaucoup la vérité, pourriez-vous me l’enseigner, Cher professeur Rubanda?

      Très fraternellement,

      Vindu MUKA

         0 likes

  3. Rukundo dit :

    Si Kagame et les siens soutiennent le contraire, qu’ils expliquent aux Rwandais ce qu’ils ont fait avec les fruits générés par la croissance économique qu’ils chantent encore sur tous les toits. Où sont-ils partis?

    Ben justement, à aucun moment ils disent qu’ils sont les meilleurs au monde, d’ou la preuve de lancer un vaste plan pour l’électrisation du pays, pour faire fasse aussi aux coupures incessantes, qui tuent l’économie. Ce qui n’est pas le cas dans beaucoup de pays Africains. Le fournisseur EWSA a été réformé, pour qu’il soit plus compétent.

    Si il y a autant de pays donateurs, c’est qu’ils savent justement que la majorité de l’argent ne va pas ailleurs. Le Rwanda veut même développer une énergie solaire, une alternative intéressante, sachant que bcp de pays Africains veulent du Nucléaire. Après il reste l’épineuse question du coût de l’énergie.

    Mais comme le dit Rubanda, beaucoup de pays en Afrique sont dans ce cas là, même ceux qui ont des ressources énergétiques importantes. Il sera surtout intéressant de voir dans les prochaines années qui aura fait des progrès importants.

    N’ayons pas peur des mots, il y a encore beaucoup de travail à faire, mais je pense qu’une bonne partie de ces objectifs sont atteignables

       0 likes

Laissez un commentaire