FR | EN

Rwanda : La peine de l’opposante Victoire Ingabire doublée en appel

Publié : le 13 décembre 2013 à 20:37 | Par | Catégorie: Actualité

Ce vendredi 13 décembre, Victoire Ingabire, Présidente du parti politique FDU-Inkingi (Forces Démocratiques Unifiées – Inkingi), qui était jugée en appel par la Cour suprême du Rwanda, a été condamnée à Kigali à 15 ans de prison ferme. C’est presque le double de la peine de 8 ans contre laquelle elle avait fait recours.

Victoire Ingabire ce vendredi 13 décembre - source: igihe.com

Victoire Ingabire ce vendredi 13 décembre – source: igihe.com

La Cour suprême a ainsi confirmé le premier jugement où elle avait été condamnée pour « conspiration contre les autorités par le terrorisme et la guerre »et « minimisation du génocide » de 1994 au Rwanda et l’a déclarée, en plus de cela, coupable de « propagation de rumeurs dans l’intention d’inciter le public à la violence », accusation dont elle avait été acquittée lors du précédent jugement. La Cour a par ailleurs confirmé l’acquittement des chefs de « propagation de l’idéologie de génocide » et « mise en place d’un groupe armé ».

Déçue, la défense de Victoire Ingabire dit attendre le jugement écrit pour décider de  la suite à réserver à ce verdict. Du côté du parti de Mme V. Ingabire, l’on ne s’étonne guerre. En effet, beaucoup de leurs militants au Rwanda sont en prison.[1] Contacté par Jambonews, le Porte-parole des FDU, Dr Emmanuel Mwiseneza, a répété qu’ils allaient attendre la prise de connaissance de toutes les motivations de ce verdict avant d’envisager un certain nombre d’actions. Il a en outre réitéré que Victoire Ingabire restait la leader phare du parti qui le guidera dans leur lutte pour la démocratie au Rwanda.

Aussi bien Mme Ingabire que le procureur avaient fait appel du jugement de première instance. L’accusée demandait l’acquittement de tous les chefs d’accusation alors que le ministère public réclamait la condamnation pour l’ensemble des accusations.

 

Pacifique Habimana

Jambonews.net


[1] http://quebec.huffingtonpost.ca/2013/12/13/rwanda-lopposante-victo_n_4438795.html?utm_hp_ref=canada-quebec&ir=Canada+Quebec

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

11 Commentaires à “Rwanda : La peine de l’opposante Victoire Ingabire doublée en appel”

  1. Justice dit :

    Que le bon Dieu tout puissant bénisse la nouvelle mandela rwandaise ! together as one
    Bizashiratubane .

       5 likes

  2. kolomabele dit :

    On attend la disparition de cette grande dame dans les prison du FPR pour lui offrir des obsèques planétaires. Où sont les démocrates du monde entier?

       2 likes

  3. Vindu Muka dit :

    Nous, les hommes (les pseudo-mâles), nous devons avoir honte car cette femme fait preuve d’un courage que tous ceux qui jouent aux machos ou montrent des biscotos d’ascaris, comme Paul Belzébuth Kagame, devraient aller se coucher.

    Très chère Maman Victoire Ingabire, avant même que tu ne sois jugée par ce tribunal inique, sache que tu es déjà sortie victorieuse de toutes les souffrances que tu endures. Au nom de tous les hommes avec un petit « h » que nous sommes , au nom de tous les dégonflés, je te demande PARDON. Avec le Dr Mukwege, dans cette sous-région où la pluie est couleur d’hémoglobine à cause d’un psychopathe, Mama Victoire, c’est vous deux qui méritez le PRIX NOBEL DE LA PAIX.

    Sous certains cieux, le rose est la couleur de l’amour mais, chez le Furher des Mille collines, c’est la couleur d’embastillement, c’est la couleur par laquelle on croit enfermer LA LIBERTE.

    Le loustic, faux-brave qualifié, a eu honte de se montrer aux obsèques de Mandela Madiba car, à force de mentir tout le temps, il finit par oublier ses mensonges de la veille et recouvrer ses esprits, de malheur certes mais esprits quand même!

    Il y a tellement de places en enfer qu’y rentrer, c’est comme dans un poulailler. Ce sera le point de chute du sanguinaire Paul K. Par contre, la porte du Paradis est si étroite qu’il n’y aura que des gens comme toi, Maman Victoire, comme le Dr Mukwege, tiens, j’allais l’oublier, COMME MANDELA pour y être accueillis en princes ou en princesses.

    Victoire a vaincu la peur et, que faisons-nous?

       6 likes

  4. Emmanuel dit :

    La bonne question est « Qu’est-ce que je fais? »
    Elle n’a pas attendu les autres pour y aller.

       3 likes

  5. Kagame is future dit :

    @Vindu Munka
    Tu parles de Mandela comme si c’était Gandhi ou Jésus… Pourtant Mandela a été formé au maniement des explosifs par le FLN algérien ? L’ANC était une organisation politico-militaire à la solde des britanniques comme le FPR non ?
    D’ailleurs aux obsèques de Mandela il y avait des pourritures bien plus puissantes et nuisibles que Paul Kagame, tel que Sarkozy qui a fait assassiner Kadhafi (l’ami de toujours qui a soutenu Mandela et sa famille lorsqu’il était en prison), George Bush et j’en passe… Arrêtez votre manichéisme, comme si Paul Kagame était le seul salaud de cette planète !!!

       1 likes

    • Vindu Muka dit :

      @Kagame is future,

      A force de mentir tout le temps, on finit par oublier ses propres mensonges de la veille. Comme, d’après vous, l’avenir du monde appartient à Paul Kagame, il faudrait être vachement costaud pour écrire les nouvelles évangiles du diable et trouver des convertis qui n’ont pas la psychopathie comme qualité première; l’amour du prochain ou le sens du pardon et de la réconciliation tel que Ghandi, Jésus et MANDELA nous lèguent gracieusement, du stylo en encre de sang de tous ceux qui pensent que PK le maléfique est l’avenir du monde ou, sorti de votre bouche comme un compliment rédempteur justifiant la « guantanomisation » de Victoire Ingabire, c’ est tout simplement l’ insulte suprême que l’on peut faire aux trois illustres noms que vous avez cités, j’ose espérer, maladroitement. Certainement, par érudition, vous avez omis de citer, aussi , Martin Luther King.

      Vous savez, chez les kagamistes invétérés, c’est comme une seconde nature que de sortir, sans s’en inquiéter et avec la « noble arrogance d’une ascendance mwami », je disais, que de sortir du genre humain.

      Si l’on devait construire au Rwanda une stèle à la mémoire des victimes de tous les génocides que la région des Grands Lacs a connus et continuent à connaître, les premiers noms à graver dessus seraient ceux des Présidents Juvénal Habyarimana et Cyprien Ntaryamira, l’équipage français de l’avion ainsi que ceux qui les accompagnaient, de retour des accords de paix d’Arusha qui devaient sceller la réconciliation rwandaise. Toute autre chose serait de l’absolu mensonge.

      Mama Victoire Ingabire, à qui, une fois de plus, JE DEMANDE PARDON ET SALUE LE COMBAT PACIFIQUE, comme Nelson Mandela, emprisonné pendant 28 années pour avoir lutté contre le racisme et l’apartheid, Mama Vicctoire Ingabire, selon « Kagame is the future », a dû mettre des bombes à Kigali pour se retrouver dans les geôles pour Hutu de Kagame.

      Un conseil, cher « Kagame is the future », faites apprendre à vos enfants, si vous en avez, ce beau texte de Victor Hugo. Cela les rapprocherait de la vérité et les éloignerait du mensonge dans lequel Paul Kagame et ses thuriféraires chercheraient à les embrigader et faire d’eux des êtres haineux, racistes et fourbes.

      Dédicaces.

      Victor HUGO (1802-1885)

      La conscience

      Lorsque avec ses enfants vêtus de peaux de bêtes,
      Echevelé, livide au milieu des tempêtes,
      Caïn se fut enfui de devant Jéhovah,
      Comme le soir tombait, l’homme sombre arriva
      Au bas d’une montagne en une grande plaine ;
      Sa femme fatiguée et ses fils hors d’haleine
      Lui dirent : « Couchons-nous sur la terre, et dormons. »
      Caïn, ne dormant pas, songeait au pied des monts.
      Ayant levé la tête, au fond des cieux funèbres,
      Il vit un oeil, tout grand ouvert dans les ténèbres,
      Et qui le regardait dans l’ombre fixement.
      « Je suis trop près », dit-il avec un tremblement.
      Il réveilla ses fils dormant, sa femme lasse,
      Et se remit à fuir sinistre dans l’espace.
      Il marcha trente jours, il marcha trente nuits.
      Il allait, muet, pâle et frémissant aux bruits,
      Furtif, sans regarder derrière lui, sans trêve,
      Sans repos, sans sommeil; il atteignit la grève
      Des mers dans le pays qui fut depuis Assur.
      « Arrêtons-nous, dit-il, car cet asile est sûr.
      Restons-y. Nous avons du monde atteint les bornes. »
      Et, comme il s’asseyait, il vit dans les cieux mornes
      L’oeil à la même place au fond de l’horizon.
      Alors il tressaillit en proie au noir frisson.
      « Cachez-moi ! » cria-t-il; et, le doigt sur la bouche,
      Tous ses fils regardaient trembler l’aïeul farouche.
      Caïn dit à Jabel, père de ceux qui vont
      Sous des tentes de poil dans le désert profond :
      « Etends de ce côté la toile de la tente. »
      Et l’on développa la muraille flottante ;
      Et, quand on l’eut fixée avec des poids de plomb :
      « Vous ne voyez plus rien ? » dit Tsilla, l’enfant blond,
      La fille de ses Fils, douce comme l’aurore ;
      Et Caïn répondit : « je vois cet oeil encore ! »
      Jubal, père de ceux qui passent dans les bourgs
      Soufflant dans des clairons et frappant des tambours,
      Cria : « je saurai bien construire une barrière. »
      Il fit un mur de bronze et mit Caïn derrière.
      Et Caïn dit « Cet oeil me regarde toujours! »
      Hénoch dit : « Il faut faire une enceinte de tours
      Si terrible, que rien ne puisse approcher d’elle.
      Bâtissons une ville avec sa citadelle,
      Bâtissons une ville, et nous la fermerons. »
      Alors Tubalcaïn, père des forgerons,
      Construisit une ville énorme et surhumaine.
      Pendant qu’il travaillait, ses frères, dans la plaine,
      Chassaient les fils d’Enos et les enfants de Seth ;
      Et l’on crevait les yeux à quiconque passait ;
      Et, le soir, on lançait des flèches aux étoiles.
      Le granit remplaça la tente aux murs de toiles,
      On lia chaque bloc avec des noeuds de fer,
      Et la ville semblait une ville d’enfer ;
      L’ombre des tours faisait la nuit dans les campagnes ;
      Ils donnèrent aux murs l’épaisseur des montagnes ;
      Sur la porte on grava : « Défense à Dieu d’entrer. »
      Quand ils eurent fini de clore et de murer,
      On mit l’aïeul au centre en une tour de pierre ;
      Et lui restait lugubre et hagard. « Ô mon père !
      L’oeil a-t-il disparu ? » dit en tremblant Tsilla.
      Et Caïn répondit : » Non, il est toujours là. »
      Alors il dit: « je veux habiter sous la terre
      Comme dans son sépulcre un homme solitaire ;
      Rien ne me verra plus, je ne verrai plus rien. »
      On fit donc une fosse, et Caïn dit « C’est bien ! »
      Puis il descendit seul sous cette voûte sombre.
      Quand il se fut assis sur sa chaise dans l’ombre
      Et qu’on eut sur son front fermé le souterrain,
      L’oeil était dans la tombe et regardait Caïn.

         4 likes

      • fanche dit :

        genial ta replique, PK le magnifique guerier en Ouganda pour l’autre [*****]
        de president qu’ils ont recolté, ils en ont de la chance heinnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn? eux aussi? meme les ricains ils se posent des questions sur leurs « kind of man » ,p$%^ain de psychopates. Kigali ville plastique construite sur les ressources de la DRC, et l’avion Paulo le jour du 6 avril meme si le gouv de juvenal est loin d’etre innoncent t’en fais quoi? combien de fois t’as rejeté les demandes de l’ONU? merci Dallaire ton pote,

           0 likes

    • RASEC dit :

      Kagame is future, il mes emble que vous faites l’amalgame entre les cas que vous évoqués
      Sur Mandela
      1- Mandela n’a jamais dit que tous les blancs de son pays sont génétiquement génocidaires;
      2- Mandela incarnait 3 valeurs: Justice, Paix et libertés;
      3- Mandela était l’humilité;
      4- Mandela était le sens d’humanité indiscutable;
      5- Combattre un sytème qui dénie à des millions d’être humains l’appartenance à l’humanité est un acte légitime comme il est légitime de combattre un régime tyrannique qui dénie à la masse populaire la jouissance et l’exercice des droits fondamentaux reconnus à tout homme, peu importe sa couleur,sa race et son origine;il n’existe aucun texte religieux en l’occurrence biblique, coranique ou autre qui proscrit le combat contre un régime despotique ou un tyran et a contrario qui reconnait le bien fondé de la tyrannie ou du despotisme, de l’appartheid et de la dénégation d’appartenance à l’humanité pour des millions d’êtres humains;
      6- Mandela a été emprisonné vingt sept ans durant pour un idéal, aujourd’hui reconnu unanimement par le monde entier sauf Kagame; Cet idéal s’est concrétisé par la naissance d’une Afrique du Sud démocratique où les noirs et les blancs se considèrent avant tout comme Sudafricains, tout en gardant leurs individulités qui leur permettent de jouir et d’exercer librement leurs droits fondamentaux consacrés par la constitution de leur pays. Et ils vivent harmonieusement ensemble.
      Au vu de tous ces éléments et de la vie de Mandela, Mandela est Ghandi sudafricain.
      Sur Kagame
      1-La singularité de Kagame est qu’il est l’oppresseur de ses propres compatriotes. Ce qui n’est pas le cas des autres personnes évoquées dans votre réaction, le tout avec l’appui des dirigeants américains et britanniques qui sont devenus ses maîtres et partant ses protecteurs; Vous êtes sans savoir que Tony Blair est conseiller spécial de Kagame, que pour obtenir la bénédiction d’Obama, Kagame a limogé le recterur de l’UNR et l’a remplacé par un américain; C’est un cas unique en Afrique. Où est son AGACIRO qu’il a chanté sur tous les toits? Il est au pouvoir depuis pratiquement vingt ans. Le constat est que le système éducatif rwandais est le plus médiocre sur le continent africain. Kagame l’a confirmé par le recrutement d’un américain pour diriger l’UNR et Tony Blair au poste de Conseiller spécial. Je faits abstraction des experts militaires américains et britanniques qui grouillent au ministère de la défense de notre pays et des mauriciens au tribunal consulaire;
      2- Kagame n’incarne aucune valeur même la plus élémentaire à savoir la justice sans laquelle une société ne peut fonctionner normalement et il ne peut y avoir une cohabitation harmonieuse entre les membres de la communauté nationale;
      3- L’actif de Kagame est bien garni: plusieurs millions de cadavres de Rwandais et de réfugiés tant Hutu que Tutsi. Bush, Cameron Obama n’ont jamais massacré leurs compatriotes.Ils sont garants des droits et des libertés des américains et des britanniques partout où ils se trouvent. Tout acte portant atteinte à la vie d’un amércain et d’un britannique est constitutif de crime contre les USA et le Royaume Uni. Le cas de Kagame est donc incomparable avec celui de ces trois personnes.Certes ils ont commis des actes condamnables au regard du droit international mais c’était exclusivement dans l’intérêt de leurs pays à savoir accèder au pétrole en Irak et en Libye; Il n’y a pas d’exilés américains au Rwanda ou ailleurs.
      4- Kagame a placé ses magots dans les banques américaines et britaniques et paye conséquemment les impôts et crée des emplois au profit des américains et britanniques; les trois personnes citées n’ont aucun compte bancaire au Rwanda.Elles n’ont aucune villa ici au Rwanda. Une fois de plus où est l’AGACIRO de Kagame?
      5- Le cas de celui-ci est sui generis.
      6- Kagame s’est autoproclamé président. Il refuse la compétition politique avec ses compatriotes. La réponse à leurs demandes quant à l’instauration d’un Etat de droit est l’oppresson à leur encontre sous la protection des USA et Royaume Uni.
      Les présidents américain et premier ministre britanique ont été élus par leurs peuples pour protéger et promouvoir leurs intérêts et garantir le respect de leurs droits et libertés fondamentaux. L’emprisonnement de Madame Ingabire pour des crimes imaginaires de Kagame est la preuve d’absence de comparaison entre Kagame et les personnes que vous citées.

         4 likes

  6. Mikka dit :

    L’histoire et ses ironies !

    Est-ce un nouveau coup du hasard ? Où est-ce calculé de la part du pouvoir de Kigali comme un pied de nez à l’égard des valeurs
    démocratiques qu’a défendues Mandela toute sa vie ? L’histoire nous éclairera un jour à ce propos.
    Toujours est-il qu’on peut considérer cette condammnation comme une sorte d’ironie de l’histoire. En effet, au moment où le monde
    entier rend un dernier hommage très mérité au champion du combat pour les valeurs démocratiques, voilà qu’on emprisonne une personne qui a décidé de s’inscrire dans la même voie que Mandela, même si l’apartheid rwandais n’a pas eu le courage de se déclarer comme dans l’Afrique du Sud du temps de Mandela.
    Mais l’histoire a toujours de ces ironies ! Tiens, cela me rappelle justement un passage du livre de Mgr A. Kagame, Un abrégé de l’histoire du Rwanda de 1853 à 1972, tome deuxième, Butare, éditions universitaires du Rwanda, p. 196 (paragraphe 624). De hauts dignitaires tutsi soutenaient Hitler et pour cacher cette attitude aux Belges ils l’appelaient Hitimmana. Quand on sait ce qui s’est passé en 1994 !!!!
    Qui vivra verra.

    Mikka

       0 likes

    • Vindu Muka dit :

      @Mikka

      « même si l’apartheid rwandais n’a pas eu le courage de se déclarer comme dans l’Afrique du Sud du temps de Mandela. »
      Vous savez, cher Mikka, je suis d’accord avec vous. Mais sachez que l’apartheid rwandais n’a même pas besoin de se donner un nom, la réponse étant dans le texte de Victor Hugo, « la conscience ».

      Quand ils eurent fini de clore et de murer,
      On mit l’aïeul au centre en une tour de pierre ;
      Et lui restait lugubre et hagard. « Ô mon père !
      L’oeil a-t-il disparu ? » dit en tremblant Tsilla.
      Et Caïn répondit : » Non, il est toujours là. »
      Alors il dit: « je veux habiter sous la terre
      Comme dans son sépulcre un homme solitaire ;
      Rien ne me verra plus, je ne verrai plus rien. »
      On fit donc une fosse, et Caïn dit « C’est bien ! »
      Puis il descendit seul sous cette voûte sombre.
      Quand il se fut assis sur sa chaise dans l’ombre
      Et qu’on eut sur son front fermé le souterrain,
      L’oeil était dans la tombe et regardait Caïn.

      Il n’ a nul endroit où il pourra aller se cacher, cet apartheid rwandais plus que sanguinaire et génocidaire.

         2 likes

  7. Vindu Muka dit :

    « They call me Hitler! »
    http://www.editions-sources-du-nil.com/210-categorie-10929146.html

    « The President warned his critics of hiding behind freedom of express to “abuse me” but also added that he does not “give a damn”.
    “They break tool, they call me Hitler…am not bothered at all…I just hold them in contempt,” he said amid more applause. He wondered how his critics attack him and “at the same time complain about press freedom?”
    “You are even free to abuse people, you have no respect for anything…and you turn around to complain that you have no freedom to express yourself? …What more do you want to express about yourself or about others?”
    “Ni watu gani awo?”

       1 likes

Laissez un commentaire