Jambonews FR - Restons informés

Human Rights Watch: « Le gouvernement doit protéger les droits des dirigeants de l’opposition et assurer leur sécurité »

Human Rights Watch: « Le gouvernement doit protéger les droits des dirigeants de l’opposition et assurer leur sécurité »

Human Rights Watch

Dans  un article publié vendredi sur son  site  internet, Human Rights Watch a condamné  l’arrestation de Victoire Ingabire, présidente du parti d’opposition FDU-Inkingi et Bernard Ntaganda lui aussi président d’un autre parti d’opposition, le PS-Imberakuri.

« Nous sommes inquiets à propos de l’état de santé de Bernard Ntaganda », a déclaré Rona Peligal, directrice de la division Afrique de Human Rights Watch.

Lisez cet article en suivant ce lien: « Le gouvernement doit protéger les droits des dirigeants de l’opposition et assurer leur sécurité »

Commentaires

commentaires


© 2020 Jambonews