Jambonews FR - Restons informés

Attentat Habyarimana: 6 proches de Kagame inculpés par un juge français

Attentat Habyarimana: 6 proches de Kagame inculpés par un juge français

PARIS 16/12 (AFP) = Six proches du président rwandais Paul Kagame, visés depuis 2006 par des mandats d’arrêts français dans le cadre de l’enquête sur l’attentat contre l’ancien président rwandais Juvénal Habyarimana tué en 1994, ont été inculpés par un juge français au Burundi, a-t-on appris jeudi de source proche du dossier.

Marc Trévidic

Le juge d’instruction antiterroriste Marc Trévidic a mis en examen ces six personnes, dont l’actuel ministre de la Défense James Kabarebe, entre les 5 et 15 décembre lors d’un déplacement au Burundi, en vertu d’un accord entre Kigali et Bujumbura.

L’enquête sur l’attentat contre l’avion de Juvénal Habyarimana, ouverte par un juge français car l’équipage de l’avion était français, avait conduit Kigali à rompre ses relations avec Paris en novembre 2006 après l’émission de mandats d’arrêt contre neuf proches de l’actuel président.

La normalisation des relations était intervenue fin 2009, après l’inculpation de la chef du protocole rwandais Rose Kabuye, visée par un des neufs mandats français, ce qui avait permis à Kigali d’avoir accès aux dossiers.

Les inculpations de six nouvelles personnes devraient de fait entraîner la levée des mandats émis contre eux, selon une source proche du dossier.

Outre James Kabarebe, figurent parmi les inculpés le général Jack Nziza et le lieutenant-colonel Charles Kayonga. Ils ont été laissés libres sans contrôle judiciaire, selon cette source.

Le soir du 6 avril 1994, l’avion transportant notamment le président Habyarimana, un Hutu, et son homologue burundais Cyprien Ntaryamira, avait été abattu en phase d’atterrissage à Kigali par au moins un missile antiaérien.

Cet attentat est considéré comme le signal déclencheur du génocide qui fit 800.000 morts selon l’ONU, essentiellement parmi la minorité tutsi.

Commentaires

commentaires


© 2019 Jambonews