Jambonews FR - Restons informés

RDC: aggravation des viols au Kivu depuis le début de l'année

RDC: aggravation des viols au Kivu depuis le début de l'année

ONU

ONU


NEW YORK (ONU) 28/01 (AFP) – Les province du Nord et du Sud-Kivu (est de la République démocratique du Congo) connaissent depuis le début de l’année une augmentation du nombre de viols, commis par des groupes armés et des soldats des forces congolaises, a annoncé vendredi le porte-parole de l’ONU.
La mission de l’ONU sur place « s’inquiète de l’augmentation constante du nombre de viols » commis par différentes milices ainsi que par « des éléments des forces armées congolaises », a dénoncé devant la presse le porte-parole Martin Nesirky.
Certains de ces viols ont eu lieu début janvier à Fizi (Sud-Kivu) « où des éléments de l’armée congolaise auraient été impliqués », a-t-il souligné.
Jeudi, le gouvernement congolais a qualifié de « campagne de dénigrement » de l’ONU contre ses forces armées les accusations portées contre certains soldats accusés d’avoir violé 67 femmes début janvier dans l’est de l’ex-Zaïre.
Des soldats congolais sont régulièrement accusés de commettre des viols et des pillages dans l’est de la RDC, une région très instable où sévissent également plusieurs groupes armés.
Des Casques bleus indiens ont par ailleurs secouru jeudi sept femmes qui avaient été prises en otages par des combattants Maï Maï dans le village de Ntoto (Nord-Kivu), a précisé le porte-parole de l’ONU.

Commentaires

commentaires


© 2019 Jambonews