Jambonews FR - Restons informés

Rwanda – 2010: Le CPJ revient sur une année noire pour la presse rwandaise

Rwanda – 2010: Le CPJ revient sur une année noire pour la presse rwandaise

Mukakibibi Saidath (gauche) et Agnes Nkusi (droite)

Mukakibibi Saidath (gauche) et Agnes Nkusi (droite)


Le Comité pour la Protection des Journalistes (CPJ) a condamné, dans un communiqué datant du 15 février 2011, le sort infligé aux journalistes rwandais critiques envers le gouvernement en place.
Selon le CPJ, l’antagonisme de Kagame à l’égard de ses détracteurs a guidé le traitement de la presse par son administration tout au long de l’année électorale 2010.
Revenant sur les événements marquant à l’encontre de la presse rwandaise de l’année 2010, le CPJ cite notamment le fait que le gouvernement a fermé les deux principaux hebdomadaires indépendants du pays en avril, réduit au silence plusieurs autres organes de presse dans les semaines ayant précédé le vote et traduit en justice des journalistes détracteurs à l’égard de sa gestion.
Dans une affaire qui a défrayé la chronique, le rédacteur en chef adjoint de l’hebdomadaire indépendant Umuvugizi, Jean-Léonard Rugambage, a été abattu devant son domicile de Kigali, apparemment dans un assassinat planifié.
Le communiqué fait aussi état de l’absence des “voix critiques d’opposition” lors des élections présidentielles du 9 août 2010.
Par Laure Uwase
JamboNews.net
Source : CPJ

Commentaires

commentaires


© 2020 Jambonews