Jambonews FR - Restons informés

Des étudiants s’affament pour pouvoir étudier au Rwanda

Des étudiants s’affament pour pouvoir étudier au Rwanda
Université Nationale du Rwanda

Université Nationale du Rwanda

Au cours du mois de février, un étudiant de l’Institut pédagogique de Kigali s’est suicidé à l’annonce de la suppression de son prêt boursier, un autre étudiant a été hospitalisé  après avoir passé trois jours sans manger, faute d’argent. Ces faits font suite à la décision  prise parl’Office rwandais du prêt de bourses, de n’octroyer des prêts, d’une valeur de 25 000 Frw (50 $) par mois, qu’aux étudiants dits vulnérablessoit 30% des étudiants qui bénéficiaient jusque là d’un prêt boursier.  Ce changement est motivé par une volonté du gouvernement Rwandais « d’accoutumer les étudiants à se prendre en charge » selon le ministre de l’Education, Charles Murigande.

Gaspard Karinganire, le commissaire des Affaires sociales à l’Université nationale du Rwanda (UNR), a confié à l’agence de presse Syfia Grands Lacs que depuis janvier 2011 il a reçu 50 demandes d’assistance et a répondu positivement à 23 étudiants. Pour nombre d’entre eux, se nourrir et se loger est devenu difficile. Certains sont contraints de vivre à plusieurs dans une chambre d’étudiant et de ne manger qu’une fois par jour afin de tenir jusqu’à la fin du mois.
La majorité des étudiants sont donc à la recherche d’un travail. Quelques chanceux parviennent à trouver un travail avec à la clé de longues heures de prestations pour un maigre salaire. Tous ceux qui travaillent deviennent donc irréguliers à l’université avec pour conséquence inévitable une baisse des performances scolaires. Pour les étudiants n’ayant pas pu trouver un travail, reste l’option de retourner chez eux pour travailler dans les champs des agriculteurs. Selon un étudiant de la faculté de l’agronomie, sur une classe de 85 inscrits, 28 sont déjà retournés à la maison, nous rapporte Syfia Grands Lacs.
Par Irène Nyenyeli
Jambonews.net

Commentaires

commentaires


© 2020 Jambonews