Jambonews FR - Restons informés

RDC : Tshisekedi lance un ultimatum à Kabila

RDC : Tshisekedi lance un ultimatum à Kabila

« Le 6 décembre, M. Kabila devient un simple citoyen. S’il n’y a pas d’élections en RDC, vous savez vous-mêmes ce que nous allons faire ».

Le message adressé par Etienne Tshisekedi devant les quelques 80 000 partisans venus le soutenir ce dimanche 24 avril au stade Tata Raphaël de Kinshasa, est sans ambiguïté : après le 6 décembre, une révolution populaire à la Maghrébine, doit avoir lieu au Congo si une élection n’est pas organisée d’ici là.

Etienne Tshisekedi président de l'UDPS lors de son meeting à kinshasa


Ces propos ont été tenus lors du premier rassemblement autorisé de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) de  Etienne Tshisekedi Wa Mulumba depuis la chute du Maréchal Mobutu Sese Seko en 1997.
Il a toutefois tempéré la possibilité qu’une révolution puisse avoir lieu s’interrogeant sur l’ampleur de la détermination de ses partisans en ces termes « « Malheureusement, je ne sais pas si vous avez acquis la maturité de nos amis de Tunisie et d’Egypte ».
Vêtu d’une chemise blanche et d’une casquette blanche, celui dont les partisans surnomment le Sphinx de Limete est apparu décontracté aux côtés de son épouse Marthe ainsi que de nombreux gardes du corps qui l’encadraient.
Lors de ce meeting, qui commémorait également le 21ème anniversaire de l’instauration du multipartisme au Congo du 21 avril 1990, Etienne Tshisekedi, 79 ans, a rappelé son long combat pour le multipartisme ainsi que son emprisonnement par le régime de Mobutu entre 1980 et 1990.
Il a également au cours de son discours fustigé la corruption et la mauvaise gouvernance « cause du sous-développement et des misères ».
Le meeting s’est tenu dans le calme, aucun débordement ni aucune bousculade n’y ayant été observés. De nombreux policiers étaient présents aux abords du stade mais ces derniers n’ont interféré d’aucune manière avec la tenue du meeting.
Ce 24 avril 2011, au delà d’une victoire pour l’opposition, c’est une victoire pour la démocratie congolaise qui est à saluer.
 

Ruhumuza Mbonyumutwa
Jambonews.net

 
 
 

Commentaires

commentaires


© 2020 Jambonews