Jambonews FR - Restons informés

Rwanda-France: la ministre Inyumba surprise à Rouen

Rwanda-France: la ministre Inyumba surprise à Rouen

InyumbaAloysie Inyumba, Ministre de la Promotion féminine et lune des femmes les plus respectées dans le régime du FPR, a passé une amère étape à Rouen, France, où elle effectuait un voyage de travail sinscrivant dans le prolongement de la campange visant la séduction de la diaspora rwandaise ainsi que dans la préparation de la visite que le Président Paul Kagame sapprète à effectuer en France du 11 au 13 septembre prochains.
La scène s’est passée le samedi 27 août. Alors qu’elle s’attendait à un accueil chaleureux grâce à une préparation minutieuse en amont, elle a été accueillie par des huées et des sifflets. « Elle ne s’attendait pas à un tel accueil. Tout avait été fait pour qu’elle soit chaleureusement accueillie » rapportent des témoins.
Madame INYUMBA n’ignorait visiblement pas qu’elle avancait sur un terrain hostile. Pour cela, elle envoya un émissaire démineur en la personne de Maurice RWAMBONERA, un ancien chauffeur à l’ambassade du Rwanda à Paris, séjournant habituellement à Bruxelles et qui fût l’un des participants au programme « Come and see » de décembre dernier.
Le gouvernement rwandais comptait donc sur les capacités de persuasion de la Ministre pour inverser la tendance à Rouen, ville connue dans les milieux rwandais pour abriter un certain nombre de fervents opposants au régime du FPR. Selon les personnes contactées sur place, Maurice devait approcher les responsables des associations de rwandais de Rouen pour leur inviter tous à participer dans une réunion avec la Ministre INYUMBA.
« La bière a coulé à flot »
 
Selon les associations qui rapportent la nouvelle, l’APCR- COVIGLA section locale Rouen, Maurice RWAMBONERA a convié la veille, le 26 août, une partie de la communauté rwandaise de Rouen à boire un verre avec pour objectif de les convaincre de venir rencontrer la Ministre.
Alors qu’ils buvaient des boissons offertes par Maurice RWAMBONERA, plusieurs partipants à cette « pré-rencontre » ont affirmé à ce dernier être prêts à discuter avec la Ministre, à la grande satisfaction de leur interlocuteur.
Ils sont arrivés en avance pour accueillir la Ministre
 Le Rendez-vous était fixé à 16 heures. Vers 15 heures 30, ceux qui ont bu les verres de Maurice Rwambonera sont arrivés en manifestant, dans une ambiance bonne enfant, sifflets, hauts parleurs et pancartes à la main. La Ministre a été précédée par une délégation de 4 personnes venues de KIGALI dont Ndashimye Bernardin, l’ancien dirigeant de la jeunesse du MDR, JDR INKUBA. « A son arrivée, elle avait lair sereine mais quand elle est sortie de la voiture, tout a changé. Elle a eu un choc, on pouvait le voir sur son visage. Elle ne sattendait pas à un tel accueil. Tout avait été fait pour quelle soit chaleureusement accueillie. La faute aux rouennais qui nont pas accepté de vendre leur âme contre de la bière. La faute aussi à Maurice RWAMBONERA qui na pas su convaincre. La leçon à tirer dans tout cela cest que la corruption est institutionnalisée au plus haut sommet de lEtat rwandais. Quand un membre dun gouvernement voyage avec des sacs de billets pour acheter la conscience de ses opposants, cela laisse entendre que la pratique est largement répandue dans le pays contrairement à ce que lon fait croire » lancent les Rwandais de Rouen.
 
Les adhérents du FPR lui sont restés fidèles
 
A l’intérieur, rapporte le site France-Rwanda l’ambiance était tout autre, plusieurs jeunes acquis à la cause du régime étaient présents et se sont levés eppur saluer la Ministre à son entrée dans la salle.
Toujours selon la même source, pour éviter le fiasco, la Ministre aurait insisté pour que les manifestants puissent entrer dans la salle sans succès. Après quoi la nervosité s’est exprimée dans les propos du maître des cérémonies, le Dr Joseph UMUGWANEZA. Prenant la parole, ce dernier aurait comparé « les manifestants HUTU à des cochons qui refusent de dormir dans de draps propres, préférant se rouler dans la boue pour enlever les parasites ».
Cet épisode n’a toutefois pas semblé avoir decouragé l’imposante délégation de sénateurs, ministres ou fonctionnaires venus tout droit du Rwanda qui continue tant bien que mal à mobiliser en vue de la rencontre du 11 septembre entre le Général Kagame et la diaspora.
La question est, sera-t-elle à l’écoute ?
Pacique HABIMANA
Jambonews.net

Commentaires

commentaires


© 2020 Jambonews