Jambonews FR - Restons informés

Rwanda : depuis la Belgique, les opposants s’expriment

Rwanda : depuis la Belgique, les opposants s’expriment
Les prisonniers politiques au Rwanda

Les prisonniers politiques au Rwanda

Les prisonniers politiques au Rwanda


En marge de la manifestation organisée ce samedi 19 novembre « pour dénoncer le procès politique » de l’opposante Victoire Ingabire Umuhoza en cours au Rwanda depuis plus de deux mois, JamboNews TV a rencontré certains responsables des partis politiques d’opposition afin de parler de la situation actuelle des prisonniers politiques au Rwanda.
C’est dans ce cadre que se sont tour à tour exprimés les représentants des partis FDU-Inkingi, PDP-Imanzi et PS-Imberakuri dont les leaders respectifs, Victoire Ingabire Umuhoza, Déo Mushayidi ainsi que Bernard Ntaganda sont en prison à coté d’autres innombrables prisonniers d’opinion.
Victoire Ingabire Umuhoza est la présidente des Forces démocratiques unifiées (FDU), parti d’opposition actif au Rwanda, en Europe et aux États-Unis. Elle est actuellement incarcérée à Kigali sur base de l’accusation d’« organisation d’un groupe terroriste » et son procès est actuellement en cours.
Après de nombreuses persécutions dès son arrivée à Kigali, en janvier 2010, Victoire Ingabire a été brièvement arrêtée pour la première fois le 21 avril 2010 pour « association avec un groupe terroriste, propagation de l’idéologie du génocide, négationnisme et ‘divisionnisme’ ethnique». Elle fut arrêtée à nouveau le 14 octobre 2010 pour « organisation d’un groupe terroriste».
Déogratias Mushayidi quant à lui est le président du « Pacte pour la Défense du Peuple »(PDP) – Imanzi. Ancien membre du FPR, le mouvement du président Kagame, il a notamment publié en collaboration avec le journaliste d’investigation Charles Onana en 2001 : « Les secrets du génocide rwandais. Enquête sur les mystères d’un président ». Le 4 mars Déo Mushayidi est arrêté à la frontière burundaise et transféré par la police burundaise à Bujumbura. Le lendemain, il a été extradé au Rwanda, malgré l’absence d’un mandat d’arrêt international ou même d’une quelconque procédure judiciaire à son encontre. Le 17 septembre 2010, la Haute cour rwandaise l’a condamné à la perpétuité, après l’avoir reconnu coupable notamment de recrutement d’une rébellion contre le régime du président Paul Kagame.
Bernard Ntaganda est le Représentant légal du Parti social Imberakuri, seul parti d’opposition reconnu au Rwanda. Il a été arrêté le 24 juin 2010 après avoir annoncé sa candidature à l’élection présidentielle qui se préparait. Sous les chefs d’accusation d’atteinte à la sureté de l’Etat, appel à la division ethnique et organisation d’une manifestation non autorisée, Bernard Ntaganda a été condamné le 11 février 2011 par la Haute cour de Kigali à quatre ans de prison ferme.
Eric Nshimyumuremyi est un jeune cadre du Ps Imberakuri. Le 15 septembre dernier alors qu’il rentrait chez lui après avoir assisté quelques heures auparavant en tant que spectateur à une audience du procès de Victoire Ingabire, il a survécu à une tentative de meurtre par balle commise à son égard par les policiers de la brigade anti criminologie.
Laure Uwase
JamboNews.net
Ci-dessous, retrouvez l’intégralité des interviews accordées par des représentants de ces trois partis d’opposition à JamboNewsTV.


Interview de Joseph Bukyeye, membre du FDU-Inkingi, partie de Victoire Ingabire par Laure Uwase (1/2)


Interview de Joseph Bukyeye, membre du FDU-Inkingi, partie de Victoire Ingabire par Laure Uwase (2/2)


Interview de Gérard Karangwa Semushi (PDP-Imanzi) par Laure Uwase


Interview de Jean-Baptiste Ryumugabe (PS-Imberakuri) par Laure Uwase

Commentaires

commentaires


© 2020 Jambonews