Jambonews FR - Restons informés

Assassinat d’un journaliste et opposant rwandais à Kampala

Assassinat d’un journaliste et opposant rwandais à Kampala

Charles Ingabire, éditeur du journal critique envers le régime de Kigali, Inyenyerinews.org , a été assassiné dans la nuit du 30 novembre au 1ier décembre, à 2 heures du matin (heure locale), dans la capitale ougandaise Kampala et ce environ deux mois après avoir été violemment agressé, également à Kampala, par des inconnus qui lui avaient dit vouloir fermer son site internet.

InyenyeriNews.org

InyenyeriNews.org


Un officier de l’armée ougandaise, a affirmé craindre que cet assassinat soit le fruit d’une mission hautement planifiée. En effet, selon les premières informations, Ingabire aurait le 30 novembre, aux environs de 22h00, rencontré trois hommes non identifié. Un des trois hommes aurait, au milieu de cette rencontre, qui a duré à peu près 5 heures, quitté la réunion. A deux heures du matin, lorsque le journaliste s’apprêtait à prendre un Boda Boda(taxi-vélo) afin de rentrer chez lui, il fut abattu à bout portant, décédant sur place – suite à deux blessures par balle, selon le journal ougandais The Daily Monitor.
D’après le site ougandais chimreports.com, l’homme qui a quitté plus tôt la réunion est soupçonné d’être l’auteur du crime.
Le tueur aurait, selon des conducteurs Boda Boda présents sur la scène du crime, été à bord d’un véhicule Pajero Court Chassis, conduit par un complice. Après les coups de feu, les assaillants ont immédiatement pris la fuite.
Suivant une source de sécurité enquêtant sur l’affaire, Léon Magyeshi, qui, selon chimreports.com aurait coordonné des activités d’espionnage pour le gouvernement de Kagame à partir de Kampala, est soupçonné d’avoir coordonné l’assassinat.
Le corps d’Ingabire est à l’hôpital de Mulago, où la police mène une autopsie. Selon le journal The Daily Monitor et Reporters Sans Frontières, deux personnes ont été appréhendées pour interrogatoire.
Charles Ingabire était réfugié à Kampala depuis 2007 pour des raisons politiques. Avant son départ, le journaliste travaillait à Kigali pour le journal Umuco.
Reporters Sans Frontières présente ses « sincères condoléances à l’ensemble de ses confrères rwandais et exilés, choqués par cette triste nouvelle ». « S’il est encore un peu tôt pour déterminer qui en sont les responsables, ce meurtre vient rappeler que les journalistes rwandais en exil sont souvent en danger, spécialement à Kampala. », a encore déclaré l’organisation.
Cet assassinat survient après les tentatives d’assassinat contre le dissident du FPR, le Général Kayumba Nyamwasa ainsi que quelques mois après que la police britannique aie averti deux rwandais vivant à Londres -Jonathan Musonera et Rene Claudel Mugenzi – d’une menace imminente d’atteinte à leur vie posée par le gouvernement rwandais.
Rappelons que le 24 juin 2010, un autre journaliste rwandais, Jean- Léonard Rugambage, rédacteur en chef adjoint du journal critique envers le régime, Umuvugizi, avait également été assassiné. Reporters Sans Frontières avait alors exprimé son effroi et son indignation par rapport à ce meurtre.
Par Laure Uwase
JamboNews.net

Commentaires

commentaires


© 2020 Jambonews