Jambonews FR - Restons informés

RDC: Kabila proclamé vainqueur / Tshisekedi se déclare Président élu

RDC: Kabila proclamé vainqueur / Tshisekedi se déclare Président élu

Ngoy Mulunda, président de la Commission électorale nationale et indépendante (CENI) a publié les résultats provisoires des élections présidentielles en RDC, ce vendredi 9 décembre. Joseph Kabila, Président sortant est réélu avec 49% de voix. Son adversaire politique direct l’opposant Etienne Tshisekedi a recueilli un peu plus de 32%. Vital Kamerhe, ancien président de l’Assemblée nationale devenu opposant obtient la troisième place avec 7% des suffrages exprimés.

Kabila-Tshisekedi

Kabila-Tshisekedi

La Ceni a précisé que ces résultats sont basés sur un taux de compilation de 94% des bureaux de vote. Les différents candidats ont désormais deux jours pour introduire des recours auprès de la Cour suprême de justice. L’instance judiciaire est censée proclamer officiellement le vainqueur le 17 décembre prochain après traitements des éventuels recours.

D’ors et déjà, Etienne Tshisekedi a rejeté en bloc ces résultats et s’est déclaré comme le seul président élu. Sur les antennes de France 24, Tshisekedi a appelé le peuple à rester calme et à la vigilance. Il a également précisé qu’il ne comptait pas recourir à la cour suprême de justice car il ne fait pas confiance en la justice de son pays.

 « Il n’y a pas deux présidents » a pour sa part retoqué le camp présidentiel qui a parlé « d’une vaste plaisanterie ». Sur le terrain à Kinshasa des coups de feu ont été entendus dans des quartiers pro-Tshisekedi. Par contre des militants du pouvoir en liesse sont descendus dans le centre ville pour manifester leur joie.

Le taux de participation général à ces élections a été de 58%. Initialement prévue pour le 06 décembre, l’annonce des résultats d’élections présidentielles avait été reportée à deux reprises. La CENI avait expliqué ce retard par le fait qu’il lui fallait assez de temps pour confronter les procès-verbaux de tous les bureaux de vote avec les chiffres reçus par voie électronique.

La campagne électorale a été émaillée d’incidents meurtriers. Selon l’ONG Human Rights Watch, 18 personnes ont été tuées dans les violences électorales. D’aucuns redoutent une répétition du scénario ivoirien. Les jours à venir nous en diront plus.

Cynthia Bashizi

Jambonews.net

Commentaires

commentaires


© 2020 Jambonews