Jambonews FR - Restons informés

Rwanda: Charles Ntakirutinka, prisonnier politique, est libre

Rwanda: Charles Ntakirutinka, prisonnier politique, est libre

Charles Ntakirutinka

Charles Ntakirutinka


Ce jeudi 1er mars 2012 tôt dans la matinée, les autorités rwandaises ont libéré Charles Ntakirutinka, incarcéré dans la prison haute sécurité 1930 de Kigali depuis avril 2002.
Les nombreuses campagnes répétées d’Amnesty International qui le considérait comme un prisonnier d’opinion et qui avait à plusieurs reprises mené des actions appelant à sa libération immédiate et inconditionnelle n’auront finalement rien donné, pas plus que les nombreuses manifestations organisées par les rwandais en exil et appelant à la libération de tous les prisonniers politiques rwandais dont Charles Ntakirutinka.
C’est finalement au terme de sa peine de prison de 10 ans que l’ancien ministre sous la présidence de Pasteur Bizimungu aura retrouvé la liberté. A peine sorti de Prison, Charles Ntakirutinka s’est entretenu au téléphone avec son fils, Erwin Ntakirutinka auquel il a fait part de son soulagement et de sa « pleine joie » d’être enfin dehors.
Joseph Matata, l’activiste rwandais des Droits de l’Homme et coordinateur du Centre de Lutte contre l’impunité et l’injustice au Rwanda a déclaré à Jambonews « Nous avons fait 11 communiqués sur leur simulacre de procès, ce sont les mêmes techniques que celles utilisées contre Victoire Ingabire, j’estime qu’il devrait être dédommagé pour toutes ces années où il a été emprisonné injustement à cause de ses idées politiques, j’estime que son honneur devrait être restauré devant la population et qu’il devrait être lavé de toute condamnation. »
Quant à Erwin Ntakirutinka, le fils de l’ancien ministre, il a pour sa part déclaré à Jambonews, « Je suis content que les 10 ans soient enfin terminés, même si je sais que mon père est innocent. » Avant de terminer « Ukuri guca muziko ntigushye ».1
Ruhumuza Mbonyumutwa
Jambonews.net
1. « La vérité passe par le feu mais ne se consume pas »

Commentaires

commentaires


© 2020 Jambonews