Jambonews FR - Restons informés

Belgique : Lancement d’un nouveau parti d’opposition rwandais

Belgique : Lancement d’un nouveau parti d’opposition rwandais

Ce samedi  17 mars 2012, s’est tenu à Bruxelles une conférence de lancement d’un nouveau parti d’opposition au régime en place au Rwanda, dit MRP (Mouvement Républicain pour la Paix et le Progrès), dirigé par Mr Albert RUKERANTARE, Président du parti et ancien porte-parole de la Société Civile Rwandaise en Belgique.
L’évènement a rassemblé une cinquantaine de personnes venues essentiellement de France, Hollande et Belgique.
Parmi les invités, se trouvaient des représentants des partis politiques d’oppositions (FDU, Banyarwanda, PS-Imberakuri), mais aussi des représentants de plusieurs associations de la communauté rwandaise ( CLIIR, JAMBO asbl, KOMERA etc.)
Selon les objectifs affichés sur son site internet, « Le Mouvement Républicain pour la Paix et le Progrès veut défendre et protéger le peuple rwandais en contribuant à la politique de protection des intérêts de la nation et de la dignité du peuple. Un mouvement rassembleur dans lequel tout Rwandais participe effectivement à la défense des intérêts de toute la société. Le MRP s’engage fermement à faire du Rwanda un véritable Etat de droit où tous les droits des citoyens seront respectés. »

Conférence de lancement du "MRP"

Conférence de lancement du "MRP"


Sur le banc des conférenciers, Mr RUKERANTARE, Président du parti (au milieu sur la photo), lui-même présentait le nouveau parti politique ainsi que ses objectifs et ses ambitions qu’il défend avec ferveur. Les autres dirigeants remarquables présents étaient  Mr Bonaventure UWANYIRIGIRA Secrétaire Général du parti (debout à gauche), et Robert S. BARAME Vice-Président (à droite sur la photo).
Les sujets abordés étaient de nature diversifiée. Les conférenciers ont défendu la position du parti s’opposant fermement à la manière dont le Rwanda est géré par l’actuel Président Paul Kagame et son parti FPR. Ils ont notamment relevé la question d’insécurité et de pauvreté qui règnent au Rwanda et qui, selon eux, « sont les principales raisons pour lesquelles beaucoup de citoyens rwandais ne peuvent retourner chez eux par peur d’être persécutés et pour lesquelles, à l’heure actuelle, bien des rwandais quittent encore le pays ».
Il a aussi été précisé que le but du parti et de toute l’opposition, ne doit pas être uniquement de faire partir P. KAGAME du pouvoir mais plutôt de faire tomber tout le « système KAGAME » et par conséquent ses disciples du FPR. «  Lorsque KAGAME ne sera plus, certains se précipiteront à l’aéroport pour prendre le premier avion à destination de Kigali, mais ils auront oublié que KAGAME ne dirige pas seul. Il y’a un système derrière lui. Et c’est aussi ce système que nous devons combattre » a précisé le Secrétaire Général du parti fraichement crée.
La question de l’identité nationale a aussi été abordée par Albert RUKERANTARE, disant qu’il trouve insensé d’abolir l’utilisation des trois ethnies rwandaises à savoir HUTU, TWA, TUTSI, dans la vie courante. « on vivra tous ensemble dans ce pays, mais que chacun connaisse ses origines ne pose aucun problème. On ne peut priver une personne du droit de connaitre et de reconnaitre ses origines ethniques ». a-t-il insisté.
Dans le public, certaines inquiétudes se sont faites sentir à travers les questions posées aux conférenciers. Il revenait souvent la question de savoir si le parti ne venait pas diviser davantage les Rwandais et celle d’avoir une garantie que le parti ne s’écroulera pas au moindre problème. A cela le Président et le Secrétaire Général ont répondu que la seule garantie est que tous les partis d’opposition convergent vers le même but, et que tant que ce but n’est pas atteint ces partis devraient travailler ensemble et non se diviser estimant qu’« une poule qui pond trois œufs a moins de chance d’avoir des poussins que celle qui en pond 12, au vu des circonstances de la vie ». Et que le MRP « ne venait pas pour affaiblir mais plutôt pour renforcer l’opposition ».
Le public a également souhaité la bienvenue dans le monde politique au jeune MRP, et encouragé celui-ci dans ses objectifs. Les représentants du parti PS-IMBERAKURI et le Président du parti « Banyarwanda », Mr Boniface RUTAYISIRE, quant à eux, ont fait savoir aux membres du parti MRP qu’ils pouvaient compter sur leur collaboration en cas de besoin.
La soirée s’est terminée par un mot de remerciement aux participants à l’évènement ainsi qu’un verre d’honneur offert par le MRP.
 
Thierry ISHIMWE
Jambonews.net
 
 
 
 

Commentaires

commentaires


© 2020 Jambonews