Jambonews FR - Restons informés

Rwanda : « Kagame a assassiné Kabila », Rudasingwa

Rwanda : « Kagame a assassiné Kabila », Rudasingwa

Le président rwandais Paul Kagame est « l’ instigateur de l’assassinat contre Laurent Désire Kabila, l’ancien président Congolais ». C’est ce qu’a annoncé ce samedi 31 mars, Théogène Rudasingwa, l’ancien chef de cabinet  de Paul Kagame dans un meeting des partis FDU et RNC à Bruxelles.  Bien que l’hypothèse de l’implication de l’homme fort du Rwanda dans l’assassinat contre Kabila, n’a jamais été écartée par les personnes ayant mené les investigations sur ce meurtre, les accusations provenant d’un de ses anciens proches collaborateurs sont sans précédent.

Rudasingwa lors de la conférence FDU-RNC du 31 mars 2012

Rudasingwa lors de la conférence FDU-RNC du 31 mars 2012


Si les mystères continuent à entourer l’assassinat de Laurent Désire Kabila 11ans après, les soupçons continuent à se diriger vers le régime du FPR, actuellement au pouvoir au Rwanda. Aujourd’hui, c’est Rudasingwa, l’ancien bras droit de Paul Kagame qui monte au créneau en accusant son ancien patron, d’être derrière l’attentat contre Kabila père  le 16 décembre 2001. Théogène Rudasingwa fut, durant plusieurs années après la prise du pouvoir du FPR, le plus proche conseil de Paul Kagame, il avait fait la une des médias en octobre 2011, en accusant son ancien patron d’être le commanditaire de l’attentat contre l’avion de son prédécesseur Juvénal Habyarimana.
C’est au cours d’un meeting commun des partis politiques RNC et FDU à Bruxelles ce samedi 31 mars que Rudasingwa est revenu à la charge,  en dévoilant une information qu’il n’avait jamais révélé jusque là sur son ancien mentor. «  Je le dis, c’est aujourd’hui que je le dis clairement, c’est Paul Kagame qui a assassiné le président congolais, le président Laurent Désire Kabila, le président Kagame est l’assassin du président congolais Kabila. Aucun président en fonction aujourd’hui au monde, en Afrique ou ailleurs n’est connu pour des actes criminels que ceux de Paul Kagame, pourtant c’est lui qui s’habille bien et prend un avion et là où il va on le déroule un tapis, dans les réunions il est applaudi, c’est quelque chose que les rwandais doivent refuser, 11 millions de personnes ne sont pas condamnées à être dirigées par un criminel (…)».(1)
Si Rudasingwa est le premier parmi les anciens collaborateurs de Paul Kagame à mettre ce dernier en cause dans l’assassinat de Laurent Désire Kabila, de nombreux soupçons ont toujours pesé sur  le dictateur Rwandais. C’est l’Ancien Procureur général du Rwanda, membre du noyau fondateur du Front patriotique rwandais, Gérard Gahima, en rupture avec Kigali, qui sans aller jusqu’à accuser Kagame d’être l’auteur de l’attentat, fut le premier à souligner que l’homme fort du Rwanda voulait à tout prix se débarrasser de Laurent Désiré Kabila, qu’il venait de mettre au pouvoir un an plus tôt.
Marlène Rabaud et Arnaud Zajtman, deux journalistes belges ont mené une minutieuse enquête sur le meurtre de Kabila, et ont sorti un documentaire intitulé « Meurtre à Kinshasa. Qui a tué Laurent-Désiré Kabila? « , dans leur documentaire, trois hypothèses sur ce crime ont été avancées,  (complot de la CIA ou du Rwanda, vengeance de leaders écartés d’une rébellion qui avait porté le président Kabila au pouvoir ou d’enfants-soldats déçus.), ils montrent comment la piste mettant en cause le régime de Kigali parait la plus probable.
Les conclusions des autres enquêteurs indépendants, notamment Manuel Altzano et Charles Onana vont dans ce sens.
Jean Mitari
Jambonews.net
1) Déclaration partir de la 14ème minute dans la vidéo
 

Commentaires

commentaires


© 2020 Jambonews