Jambonews FR - Restons informés

RDC : le mandat de MONUSCO prolongé d’un an.

RDC : le mandat de MONUSCO prolongé d’un an.

Le conseil de sécurité des Nations Unies vient de prolonger d’un an, le mandat de la Mission des Nations-Unies pour la stabilisation en République Démocratique du Congo (MONUSCO), et demande aux autorités congolaises de poursuivre leur combat contre la rébellion de M-23 qui sévit à l’Est du pays depuis plusieurs semaines.

La MONUSCO


 Le Conseil de sécurité a décidé de proroger jusqu’au 30 juin 2013, le mandat de la MONUSCO aux termes de la résolution 2053 (2012), adoptée à l’unanimité. Le Conseil met au centre du mandat de la Mission, la protection des civils et la réforme du secteur de la sécurité.  Il parle aussi de la lutte contre la mutinerie du Mouvement M-23 et des futures élections provinciales et locales en RDC. Le Conseil de sécurité a également condamné la mutinerie menée par Bosco Ntaganda et le soutien extérieur apporté à tous les groupes armés, et a exigé que toutes les formes d’appui qu’ils reçoivent cessent immédiatement. Message adressé au Rwanda, pays plusieurs fois accusé de se cacher derrière la mutinerie des soldats qui se dit du mouvement M-23.
Le Rwanda est accusé de toute part de soutenir la mutinerie à l’Est du pays en hommes et en armes. C’est la MONUSCO qui a été le premier à mettre en lumière le soutien que le Rwanda apporte à la rébellion qui saccage l’Est de la RDC. Par ailleurs, le site d’information congolais digitalcongo.net annonce que des casques bleus de la MONUSCO qui se rendaient mercredi dernier à Uvira (une ville à 120 km de Bukavu, la capitale du Sud-Kivu) en passant par le Rwanda, ont été interdits de franchir la frontière rwandaise à la hauteur de Ruzizi 2. Une action des représailles pour le gouvernement rwandais contre les casques bleus à la suite des accusations de soutien de Kigali aux mutins de M23.
Jean Mitari
Jambonews.net

Commentaires

commentaires


© 2020 Jambonews