Jambonews FR - Restons informés

RDC-M23 : plusieurs soldats congolais se réfugient en Ouganda

RDC-M23 : plusieurs soldats congolais se réfugient en Ouganda

600 soldats de l’armée régulière congolaise (FARDC) se sont réfugiés ce vendredi 6 juillet 2012, en Ouganda après la prise par des rebelles de M23 du poste-frontière congolais de Bunagana.

Soldats du M23. Source: rnw.nl

Soldats du M23. Source: rnw.nl


La localité de Bunagana, à cheval entre l’Ouganda et l’est de la RDC, est située à 60 kilomètres de Goma, la capitale du nord Kivu. Elle est tombée ce vendredi 06 juillet aux mains des mutins après un combat intense contre l’armée congolaise, au cours duquel un Casque bleu indien a été tué. Cette prise de force à la frontière a obligé près de 600 soldats congolais et plus de 5000 civils à se réfugier de l’autre côté de la frontière en Ouganda.
La localité de Bunagana est tombée suite à l’échec des FARDC, qui avaient lancé une offensive jeudi matin à l’ouest des positions rebelles pour prendre la localité de Jomba et Chengerero.
L’Est de la RDC est le théâtre d’une guerre sanglante depuis le début du mois de mai, déclenchée par une fraction des soldats de l’armée congolaise, qui se sont regroupés dans un mouvement baptisé le M23. Celui-ci est composé d’ex-rebelles du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), réintégrés après un accord de paix avec le gouvernement de Kinshasa en 2009.
Plusieurs rapports dont ceux des Nations Unies ont récemment affirmé que les mutins étaient soutenus en armes et en recrues par le Rwanda, mais ce dernier a toujours nié ces accusations.
Jean Mitari,
Jambonews.net
 

Commentaires

commentaires


© 2020 Jambonews