Jambonews FR - Restons informés

Les Etats-Unis suspendent leur aide militaire au Rwanda

Les Etats-Unis suspendent leur aide militaire au Rwanda

Les Etats-Unis ont décidé de suspendre leurs 164 000 euros annuel d’aide militaire au Rwanda en raison des éléments démontrant le soutien du Rwanda aux rebelles du M23 qui sèment le chaos à l’Est de la RDC depuis le mois d’avril 2012.

Rebelles du M23 Crédits photo : Marc Hofer/AP

Rebelles du M23 Crédits photo : Marc Hofer/AP


« Le gouvernement des Etats-Unis est gravement préoccupé par les preuves selon lesquelles le Rwanda est impliqué dans la fourniture d’un soutien aux rebelles congolais, dont le M23 », a déclaré à AFP, Darby Holladay, une porte-parole du Département d’Etat des Etats-Unis. En effet des rapports de l’ONG Human Rights Watch et un rapport d’experts de l’ONU ont confirmé que le M23 avait reçu une aide directe de la part du Rwanda, et en particulier, du ministre de la Défense, le général James Kabarebe, et du chef d’état-major des armées, le général Charles Kayonga.
 
« La décision repose sur des mensonges »
Interrogée par AFP, la ministre des Affaires étrangères du Rwanda, Louise Mushikiwabo, a déclaré que la décision des Etats-Unis reposait sur « de mauvaises informations » et qu’elle était « factuellement fausse ».
Paul Kagame a quant à lui, lors d’une interview accordée au média Al Jazeera , affirmé que le rapport de l’ONU accusant le Rwanda n’était qu’un rapport fictif. Kagame a dit ne pas contester la capacité intellectuelle des auteurs du rapport à rassembler des informations, mais l’intention de ces derniers est l’élément qu’il remet en question. En effet selon lui le rapport ne reflète que la position de la RDC, la position de « ces soi-disant groupes » en RDC ainsi que la position « de ces personnes fictives faisant parties du M23 que nous ne connaissons pas ». Personne n’aurait interpellé le Rwanda à propos du contenu du rapport [Nobody asked Rwanda, nobody told Rwanda anything, we don’t know about the report] et ceci est pour lui « absurde et ridicule ».  « Le rapport a été rédigé à notre insu, c’est comme s’il avait été écrit en secret » [It has been written behind our back, it is as it was written in secret] a-t-il encore ajouté.
La question qui se pose alors dans ce cas est l’intérêt que Human Rights Watch, le gouvernement congolais et l’ONU auraient à lancer de fausses accusations contre le Rwanda.
Quant à la suspension de l’aide des Etats-Unis au Rwanda, elle paraît toute aussi surprenante étant donné le soutien sans failles et continu accordé durant  ces dernières années en dépit des lourdes accusations de violations des Droits de l’Homme régulièrement portées à l’encontre du régime du FPR dirigé par le Général Paul Kagame, notamment le musèlement de toute opinion critique envers le régime, des emprisonnements arbitraires, des tortures ainsi que des exterminations de populations civiles à grande échelle,  la plus marquante étant les exterminations de populations civiles commises en RDC en 1996 lors d’attaques systématiques des camps de réfugiés Hutu et  qui pourraient, selon l’ONU, être qualifiées de génocide.
Laure Uwase
Jambonews.net

Commentaires

commentaires


© 2020 Jambonews