Jambonews FR - Restons informés

Rwanda : des attaques à la machette font plusieurs victimes

Rwanda : des attaques  à la machette font plusieurs victimes

Plusieurs régions du Rwanda sont frappées ces derniers jours par un phénomène étrange : des attaques à répétition à coup de machette. Des groupes de milices attaquent les gens à la tombée de la nuit et les massacrer à la machette, on ne compte plus les victimes, hommes, femmes et enfants, sans parler également des blessés qui s’entassent dans les hôpitaux.

Rwanda

Rwanda


Si la violence, surtout la violence politique est très courant au Rwanda, la barbarie qui touche le pays des mille collines ces derniers jours est difficile à comprendre. Des groupuscules d’individus armés à la machette et de gros bâtons sèment la terreur dans tout le pays. Divisés en plusieurs groupes, ils attendent la tombée de la nuit, vont dans tous les chemins et massacrent tout ce qu’ils rencontrent.
Dans la nuit du 15 août, ils ont attaqué le quartier de Gahogo dans la ville de Muhanga (anciennement Gitarama – centre du pays). Selon le site rwandais d’information Veritas.fr, 7 personnes ont été grièvement blessées suite à des coups de machette. La veille (le 14 août), c’est une femme qui avait été sauvagement blessée et laissée pour morte après avoir reçu plusieurs coups de machette. Quelques jours avant, on avait annoncé l’assassinant d’un commerçant et une femme de 80 ans tuée lapidée aussi à Muhanga. Ces actes de cruautés ne se limitent pourtant pas au centre du pays. Le prophete.fr annonce que des massacres à la machette ont été également signalés à Kigali dans la capitale où quatre prostituées ont été sauvagement abattues. Des actes similaires ont été aussi signalés à Gikongoro dans au sud-ouest du Rwanda.
Le mode opératoire est le même, un groupe d’agresseurs portant des machettes neuves et des bâtons s’attaquent à des passants, les demandent de s’assoir par terre, avant de commencer à les frapper à coup de machette. Selon veritas.fr, les victimes ne sont dépouillées de rien, pourtant souvent ces dernières portent des objets de valeurs comme de l’argent et des téléphones portables. Les victimes auraient même proposé à leurs bourreaux de l’argent pour qu’on leur laisse la vie sauve, mais leurs bourreaux n’ont jamais rien voulu entendre. Le site d’information veritas.fr, critique envers le régime de Kigali, annonce que nombreuses autres agressions similaires ont été commises partout dans le pays. Le pro-gouvernemental Igihe.com annonce quant à lui que seules 9 personnes auraient été victimes de ces attaques.
Cinq suspects auraient été arrêtés à Nyamabuye (centre du Rwanda).
Jean Mitari
Jambonews.net

Commentaires

commentaires


© 2020 Jambonews