Jambonews FR - Restons informés

Rwanda : le verdict pour Victoire Ingabire encore repoussé

Rwanda : le verdict pour Victoire Ingabire encore repoussé
Victoire Ingabire en compagnie de son avocat britannique

Victoire Ingabire et son avocat britannique

Victoire Ingabire en compagnie de son avocat britannique


Que se passe-t-il à la Haute Cour de Kigali? Ce vendredi 19 octobre, la Haute Cour de Kigali a,  pour la troisième fois, encore repoussé le prononcé du verdict dans le procès intenté contre l’opposante Victoire Ingabire, candidate malheureuse au prix Sakharov du Parlement européen 2012.
Initialement attendu pour le 29 juin, le verdict avait une première fois été repoussé au 7 septembre 2012, la Cour estimant avoir besoin de plus de temps pour délibérer. Le 7 septembre, rebelote, la cour repoussait une nouvelle fois le prononcé du verdict au 19 octobre. La Cour a annoncé qu’elle prononcera son jugement le 30 octobre.
Accusé d’ « idéologie génocidaire », de « divisionnisme », de « négationnisme » et d’ « appartenance à un groupe terroriste », celle dont les partisans surnomment la « Aung San Suu Kyi rwandaise » risque la prison à vie.
Le 12 mars 2012, l’icône de l’opposition rwandaise passait à l’offensive et contestait la constitutionalité de la loi sur l’idéologie du génocide, crime pour lequel, elle risque gros. Ce jeudi 18 octobre, la Cour Suprême a rejeté sa requête estimant que la loi était bel et bien conforme à la Constitution.
En ce qui concerne les autres charges pesant contre elle, Victoire Ingabire avait principalement choisi comme ligne de défense de questionner la crédibilité des témoins.
Mais coup de théâtre, le 16 avril 2012, elle décidait de boycotter son procès estimant avoir « irrévocablement perdu confiance dans la possibilité d’un bon déroulement de son procès » en raison « du manque d’équité persistant depuis le début de son procès » dénonçant notamment des intimidations continues que subiraient les témoins et avocats de la Défense.  Elle avait alors par conséquent demandé à ses avocats d’entériner sa décision et de rester loin de « ce cirque malheureux ».
 
Ruhumuza Mbonyumutwa
Jambonews.net

Commentaires

commentaires


© 2020 Jambonews