Jambonews FR - Restons informés

Rwanda : Ouverture de la 10ème édition du dialogue national (Umushyikirano)

Rwanda : Ouverture de la 10ème édition du dialogue national (Umushyikirano)

La 10ème édition du dialogue national s’est ouverte ce jeudi 13 décembre 2012 à Kigali(Rwanda). En kinyarwanda, le terme Umushyikirano désigne la rencontre  annuelle réunissant le Président de la république rwandaise Paul Kagame, le gouvernement et la société civile afin de discuter et de trouver des axes de travail pour résoudre les problèmes de la nation.
Armoiries du RwandaL’article 168 de la constitution rwandaise de 2003 institutionnalise le dialogue national. Cette année, ce dialogue s’ouvre dans un contexte politico-économique défavorable, marqué par la suppression en cascade des aides au développement en provenance d’anciens alliés. De plus, le rapport final des experts onusiens confirme le soutien du Rwanda aux rebelles du M23 qui sèment la terreur en République démocratique du Congo(RDC).
Cette année, les autorités ont mobilisé les réseaux sociaux et internet pour que la diaspora puisse contribuer aux débats. Le thème de cette édition  est l’autosuffisance en termes d’épargne et de financement durable pour réaliser les stratégies de développement. Le Président de la république a ouvert ce matin la rencontre en rappelant qu’il faut prendre en main son destin et non attendre que ce soit les autres qui le déterminent à notre place , qu’il faut agir et non se laisser faire. Le Premier Ministre Pierre Damien Habumuremyi et le  Ministre de la coopération décentralisée James Musoni sont revenus sur les résolutions du dialogue national des éditions précédentes  : Améliorer le service public, accroître les investissements directs au Rwanda, améliorer l’accès aux soins des plus démunis, réformer l’agriculture pour atteindre l’autosuffisance alimentaire et exporter, uniformiser l’enseignement de l’anglais, création du fonds AGACIRO et faciliter l’accès des populations rurales  aux services publics. Ils ont rappelé que dans l’ensemble l’action gouvernementale a permis d’atteindre  ces objectifs même si des améliorations restent encore à réaliser.
Du côté de la société civile, plusieurs questions ont été posées et portent notamment sur la tarification  de base du prix de l’électricité qui ne prend pas en compte les écarts de revenue. Aujourd’hui, le prix de base de l’électricité est le même aussi bien pour un ménage aisé que pour un ménage démuni. Un autre problème concerne l’incapacité des instituteurs à emprunter auprès de la coopérative d’épargne  et de crédit des enseignants (Umwarimu Sacco) car  celle-ci manque de fonds alors que sa principale ressource est le financement étatique.
Des habitants rencontrés par Igihe.com lors d’une interview « micro trottoir » posent les questions concernant la rémunération des enseignants, la hausse des frais de scolarité et l’échec scolaire des écoliers, l’impunité de ceux qui gaspillent ou détournent les biens de l’Etat, l’inaccessibilité aux soins de santé par manque d’argent des ménages pourtant bénéficiaires de la mutuelle gouvernementale, la hausse des prix des  denrées alimentaires et l’obligation de cultiver du maïs qui ne donne pas les résultats escomptés.
Le président de la république  clôturera les débats  ce vendredi 14 décembre 2012. Le temps fort de cette rencontre sera probablement  la présentation  de la stratégie d’acquisition des fonds pour l’investissement dans les activités d’autosuffisance  et la stratégie de développement économique et de réduction de la pauvreté par le Ministre des finances John Rwangombwa.
 
Marie Umukunzi
Jambonews.net

Commentaires

commentaires


© 2020 Jambonews