Jambonews FR - Restons informés

L’Allemagne débloque une partie de son aide au Rwanda

L’Allemagne débloque une partie de son aide au Rwanda

En dépit des accusations des experts de l’ONU selon lesquelles le Rwanda soutient les rebelles du M23 qui ensanglantent l’Est de la RDC depuis avril 2012, l’Allemagne est revenue sur sa décision de suspension de son aide au Rwanda et va débloquer 7 millions d’euros.
En effet, le porte-parole du ministère fédéral allemand pour la Coopération économique et le Développement a déclaré  ce vendredi 1er février que l’Allemagne allait débloquer une partie de son aide car « le Rwanda est entrain de faire des pas dans la bonne direction ». Toutefois, la partie restante des 26 millions d’euros reste suspendue car selon le porte-porte, « les choses ne sont pas encore revenues à la normale » et le gouvernement de Kagame continuera à faire face à des pressions internationales.
L’aide débloquée sera utilisée pour le développement économique et la formation professionnelle plutôt que pour le soutien budgétaire direct.
Cette décision survient après que la Ministre des Affaires étrangères rwandaise Louise Mushikiwabo et l’Ambassadrice Christine Nkurikiyinka aient rencontré trois comités du Parlement de Berlin jeudi dernier.
Louise Mushikiwabo a déclaré que bien que le gouvernement rwandais soit déçu des décisions prises par certains partenaires au développement, et ce surtout parce qu’elles « sont basées sur des preuves aussi faibles et imparfaites », le Rwanda « respecte pleinement leur droit de le faire ».
« Notre intérêt national n’est pas desservi par un conflit ou une instabilité à nos frontières, en effet, c’est le contraire qui est vrai » a-t-elle ajouté, en continuant « une RDC stable et en sécurité est vitale pour les perspectives économiques du Rwanda. Si nous pouvons jouer un rôle en aidant à créer une paix durable dans l’Est du Congo, le Rwanda le fera »
Les États-Unis et plusieurs pays européens tels que la Suède, les Pays-Bas et le Royaume-Uni, ont suspendu leur soutien au gouvernement rwandais depuis juin 2012. L’Allemagne a été un des derniers pays à suspendre son aide. Depuis, le Rwanda n’a cessé d’exhorter ses pays donateurs de reprendre leur soutien au motif que les allégations à l’encontre du Rwanda sont, comme le président Kagame l’a une fois déclaré «  des affabulations qui ont été faites bien avant que les rapports aient même été écrits »
Laure Uwase
Article original en anglais par Jane Nishimwe
Jambonews.net

Commentaires

commentaires


© 2020 Jambonews