Jambonews FR - Restons informés

Rwanda-Pays-Bas : sensibiliser au sort de Victoire Ingabire

Rwanda-Pays-Bas : sensibiliser au sort de Victoire Ingabire

Ce jeudi 21 février, à partir de 11 heures du matin, des membres de la famille  des amis et des supporters de Victoire Ingabire Umuhoza ont fait un sit-in de 4 heures à La Haye, devant le parlement hollandais. Le but était de sensibiliser le public à la situation que vit Victoire Ingabire au Rwanda. Jambo news a interviewé à ce sujet Remy Ndizeye Niyigena, le fils ainé de victoire, âgé de 20 ans.

Sit in des amis de Victoire  Ingabire devant le Parlement néerlandais

Sit in des amis de Victoire Ingabire devant le Parlement néerlandais


La famille et les amis de Victoire se sont réunis autour d’une tente et ont arboré plusieurs pancartes représentant des photos d’Ingabire. Ils ont abordé les passants et leur ont parlé de la situation vécue par Ingabire dans sa cellule de prison à Kigali.
“Nous avons décidé de monter notre tente ici et de donner aux passants des brochures leur racontant notre histoire afin d’apporter une plus grande attention à la situation que vit ma mère. D’habitude nous essayons d’aborder les politiciens qui entrent et sortent du parlement mais en cette période de vacances pour les politiciens, nous nous intéressons aux autres personnes qui passent près du parlement. Les brochures que nous distribuons contiennent des informations concernant la procédure d’appel qu’a entamée ma mère. Mais nous tachons de varier les informations contenues dans les brochures lors de chacune de notre venue ici. Ce que nous voulons vraiment, c’est de partager notre histoire et de toucher les gens, de sorte qu’ils soient émus par l’injustice qui est faite à ma mère. De plus nous demandons aux personnes à qui nous parlons, de « liker » notre page facebook et ainsi rester informées de ce qui se passe concernant cette affaire »
Lorsque nous lui demandons ce qu’il attendait réellement des autorités hollandaises dans cette affaire, Remy  a répondu qu’il espérait  qu’une fois sensibilisées, les personnes pourront petit à petit être amenées à agir contre cette injustice.
Il a également déploré le manque d’informations concernant la situation actuelle de sa mère: “ les dernières nouvelles que nous avons eu concernant la situation dans laquelle vit notre mère datent de l’année dernière lorsque  l’ambassadeur hollandais au Rwanda ainsi que quelques étudiants d’une université hollandaise  lui ont rendu visite. Dans un reportage diffusé à la télévision hollandaise, on a avait pu constater qu’elle était sous le régime d’isolation, qu’elle avait une petite chambre contenant seulement un lit et une petite télévision et que ses fenêtres étaient couvertes d’une peinture noire. Ainsi en cas de panne de courant, elle devrait vivre dans le noir complet. La dernière fois que je lui ai parlé, c’était le 13 octobre 2010, la veille de son arrestation. Je me souviens qu’elle m’a alors dit qu’elle avait le pressentiment qu’on allait bientôt l’arrêter. »
Remy a également souligné que malgré le fait que sa mère a interjeté appel, « il n’a aucune confiance en la justice rwandaise ». il a ajouté qu’il s’agit en fait d’une manière d’épuiser les recours au Rwanda afin de pouvoir porter l’affaire devant des juridictions internationales. « Je ne sais pas combien de temps prendra la procédure, au Rwanda tout va très lentement. Ça pourrait même prendre deux ans avant que l’affaire ne soit jugée. Mais au moins les juges internationaux ne sont pas corrompus »
La plupart des manifestants sont venus habillés en rose, la même couleur que les uniformes des prisonniers au Rwanda. C’est un symbole de solidarité avec les innocents emprisonnés au Rwanda et plus particulièrement avec Victoire. Le sit-in de ce jour est le premier à avoir lieu cette année et il a été prévu d’en faire un chaque mois désormais.
Jane Nishimwe
Jambonews.net
Traduit de l’anglais par Doreen Uwineza
Images de la visite de l’Ambassadeur des Pays-Bas au Rwanda à Victoire Ingabire
 
 

Commentaires

commentaires


© 2020 Jambonews