Jambonews FR - Restons informés

Rachel Mwanza : le rêve continue pour l’actrice congolaise

Rachel Mwanza : le rêve continue pour l’actrice congolaise

L’actrice congolaise, Rachel Mwanza, âgée de 16 ans, participe à la cérémonie des Oscars ce week-end à Los Angeles aux Etats-Unis. L’actrice principale du film « Rebelle » du réalisateur canadien Kim Nguyen  est sans doute l’invitée surprise de la 85ème édition des Oscars. Elle n’est pas nominée  à cette grande fête du cinéma mondial en tant que tel.  Néanmoins,  l’œuvre qui l’immortalise figure en lice du meilleur  film en langue étrangère à côté d’autres à l’instar de Amour (Autriche- Français), Kon Tiki (Norvège- Norvégien), No (Chili-Espagnol) et Royal Affair (Danemark- Danois).
Révélée l’année dernière lors de la 62ème édition du festival de Berlin, Rachel Mwanza est devenue la nouvelle star du septième art africain. La lauréate de la meilleure actrice 2012  du festival berlinois a  une aventure un peu plus particulière. Un destin incroyable pour cette adolescente qui n’a connu la caméra qu’en 2011 lors du tournage du film « Rebelle » dans les rues de Kinshasa en République démocratique du Congo. Sans pourtant avoir un passé artistique, Rachel Mwanza est le symbole d’un grand courage et d’une ingéniosité louable.  En effet, cette adaptation si vite dans la peau d’actrice lui value déjà plusieurs prix dont celui de Vancouver Film Critics Circle et de Tribeca Film Festival à New York.
De l’enfer au paradis  pour  Rachel
Devenue depuis quelques temps, une fille presque parfaite, pourtant Rachel Mwanza n’a pas un passé doré. Une ex-enfant de la rue, Rachel doit son triomphe grâce à un concours de circonstances qui lui a permis d’incarner le rôle de « Komona », une fille enlevée par des rebelles et incorporée de force dans l’armée. Au moment du casting,  Rachel Mwanza  ne savait ni lire, ni écrire…. Quel exploit !!!
Il sied de noter que cette jeune fille est l’un de nombreux cas des prouesses artistiques congolaises. Nonobstant le manque de vision des autorités congolaises dans leur politique  de canaliser  et  promouvoir les talents ainsi que  les valeurs culturelles, force est de le souligner, depuis plusieurs décennies, l’art congolais dont la musique ne cesse de faire la joie de beaucoup d’Africains et se côtoie bien ailleurs dans le monde.
Sortie du néant, Rachel Mwanza est actuellement  une véritable  figure de proue. Elle est l’héroïne qui suscite désormais l’admiration et l’identification des enfants de la rue, abandonnés  et délaissés par leurs familles et le pouvoir public dans les grandes artères de Kinshasa.  Jouissant  de ce statut d’ambassadrice, Rachel Mwanza s’est immortalisée de nouveau  dans le film documentaire « Kinshasa Kids » du réalisateur belge Marc-Henri Wajnberg. Cette œuvre cinématographique aborde la problématique des enfants dits « Sorciers » et expulsés de leurs maisons pour vivre dans la rue.
 
Mati Mathy 
Jambonews.net
 

Commentaires

commentaires


© 2020 Jambonews