Jambonews FR - Restons informés

RDC : Plus du tiers de l’effectif de la Brigade d’Intervention est déjà sur le terrain

RDC : Plus du tiers de l’effectif de la Brigade d’Intervention est déjà sur le terrain
Image d’illustration , source :rtbf.be

« Plus du tiers de l’effectif de la Brigade d’Intervention de la MONUSCO est déjà déployé en République Démocratique du Congo » a annoncé la Mission des Nations Unies au Congo (la Monusco) ce mardi  04 juin 2013 sur son compte twitter.

Image d'illustration , source :rtbf.be


Cette Brigade d’Intervention dont la création a été finalisée en mars dernier par le Conseil de sécurité des Nations Unies, aura pour mission, la lourde tâche de neutraliser les groupes armés dans l’Est de la RDC, notamment le Mouvement du 23 mars (M23) qui sévit dans cette région depuis plus d’un an et y commet des atrocités.
Selon les derniers chiffres officiels de la MONUSCO, à ce jour, 1180 soldats sur les 3069 devant constituer la Brigade d’Intervention sont déjà arrivés à Goma, chef lieu de la province du nord Kivu. « Il s’agit de 859 soldats de la Tanzanie et de 309 soldats de l’Afrique du Sud ainsi qu’une douzaine d’officiers d’Etat major, le reste de l’effectif est en cours de déploiement », a annoncé la MONUSCO qui dispose déjà de plus de 22 000 hommes sur le sol congolais. Contrairement à ses troupes dont l’efficacité laisse planer des doutes, la brigade d’intervention en  cours de déploiement aura un mandat plus coercitif, l’autorisant à «  « neutraliser » les groupes armés sans nécessairement agir conjointement avec l’armée régulière congolaise.Ces contingents bien formés, seront également équipés de nouvelles technologies, notamment les drones (avion sans pilotes) leur permettant de suivre à distance les mouvements des rebelles.
Nous rappelons que le mandat des casques bleus de la Monusco sur place depuis 14 ans, est surtout limité à la protection des populations civiles ( mandat exact : « la protection des civils, du personnel humanitaire et des défenseurs des droits de l’homme immédiatement menacés de violence physique, ainsi que le soutien du Gouvernement de la République démocratique du Congo dans ses efforts de stabilisation et de consolidation de la paix. »). C’est pourquoi les populations de l’est du pays, qui sont les principales victimes de ce conflit, attendent beaucoup de cette nouvelle force.
A la création de cette force, le mouvement rebelle M23 avait annoncé que l’arrivée de cette brigade d’intervention sera considérée comme « une déclaration de guerre de l’ONU« , et avait dénoncé ce qu’il avait appelé le « choix du sang » des Nations unies.
Dans sa tournée dans la région des Grands Lacs, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, lors d’une conférence de presse qu’il avait tenu le 23 mai à Goma avant de se rendre à Kigali au Rwanda, avait déclaré que la Brigade d’intervention de la Monusco devrait être opérationnelle dans un ou deux mois. Aussi, le patron des opérations de maintien de la paix de l’ONU Hervé Ladsous, avait annoncé récemment lors d’une conférence de presse que la brigade d’intervention « devrait être opérationnelle d’ici mi-juillet ».
Jean Mitari
Jambonews.net
http://www.afriqueexpansion.com/depeches-afp/9776-rdc–la-brigade-dintervention-de-lonu-se-regroupe-et-se-prepare-a-goma.html
 
http://www.jeuneafrique.com/actu/20130529T192932Z20130529T192930Z/

http://afrikarabia2.blogs.courrierinternational.com/archive/2013/04/29/rdc-la-brigade-d-intervention-sera-t-elle-efficace.html

Commentaires

commentaires


© 2020 Jambonews