Jambonews FR - Restons informés

Le Nigéria n’apprécie pas le commandement d’un Rwandais et retire ses troupes du Mali

Le Nigéria n’apprécie pas le commandement d’un Rwandais et retire ses troupes du Mali

 Le Nigeria a entamé ce mercredi le retrait d’une partie de ses troupes déployées au Mali dans le cadre de la Mission intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali, la Minusma. Si Abuja justifie ce retrait par la situation interne, la presse nigériane  ainsi que  des sources militaires évoquent quant à elles  que ce départ est motivé par le refus d’être commandé par un général rwandais.

Jean-Bosco Kazura

Le général Jean-Bosco Kazura

La décision prise par l’ONU de nommer, le  11 juin dernier, le général rwandais Jean-Bosco Kazura à la tête de la Mission de stabilisation onusienne au Mali (la Minusma), avait provoqué le mécontentement des pays participants, notamment le Tchad et le Nigeria, les pays ayant fourni le gros des troupes à cette mission.

Le 18 juillet dernier, deux semaines à peine que la Minusma ait été  opérationnelle, le Nigeria annonçait lors de la clôture du 43e sommet de la CEDEAO, le retrait d’un nombre encore indéterminé de ses 1000 soldats participant à cette la Mission de paix des Nations Unies. Raison officielle évoquée « la situation intérieure”, notamment une vaste offensive contre les islamistes de Boko Haram dans le nord-est du Nigéria qui  exige la présence de ces troupes sur le sol national.

Le retrait nigérian : une décision de protestation selon la presse et l’armée

Pour la presse et l’armée nigérianes par contre, ce retrait « est un geste de mauvaise humeur du Nigeria qui s’estime injustement traité au sein de la nouvelle force des Nations Unies au Mali ». Ce retrait a été décidé en réponse à une « injustice réservée aux troupes du Nigeria et à la non reconnaissance du rôle qu’elles jouent dans la recherche d’une solution définitive à la crise malienne » soulignait le journal sénégalais Nattali.net, le  19 juillet après l’annonce du retrait des troupes nigérians.

Selon le quotidien nigérian The Citizen cité par la BBC, c’est la première fois dans l’histoire des opérations de maintien de la paix de l’ONU qu’un pays retire unilatéralement ses troupes en raison d’un désaccord sur le commandement.

«  La jalousie suite à la nomination du général Kazura  a-t-elle  poussé le Nigeria à retirer ses troupes du Mali ? » s’interroge  Igihe.com, un journal rwandais dans un de ses articles paru ce 31 juillet.

Même au sein de l’armée nigériane, on ne cache pas que, c’est le mécontentement suite à la nomination d’un général rwandais à la tête de la Minusma que le pays se retire en partie de la mission au Mali, contredisant ainsi la version officielle.  « C’est un non-Nigérian qui a été nommé commandant en chef de la force, alors que nous nous investissons tellement dans la mission. Nous pensons donc que nous aurons un meilleur usage de nos soldats chez nous plutôt que de les laisser là où ils ne sont pas appréciés à leur juste mesure », a déclaré une source militaire nigériane à l’AFP le 18 juillet.

Quelque soit la vraie motivation qui a poussé le Nigeria  à retirer ses troupes au Mali, Abuja n’a pas convaincu en disant qu’il a besoin de ses hommes pour combattre les islamistes dans le nord du pays. En effet, comment le Nigeria dont l’armée compte plusieurs milliers d’hommes, peut-il ne pas se passer dans la guerre contre Boko Haram, de ses 1000 militaires déployés au Mali ?

Jean Mitari

Jambonews.net

http://www.bbc.co.uk/afrique/region/2013/07/130718_mali_nigeria.shtml

http://www.igihe.com/politiki/amakuru/article/ishyari-kuri-gen-kazura-riri-mu

Commentaires

commentaires


© 2020 Jambonews