Jambonews FR - Restons informés

RDC-KIVU : La MONUSCO s’attaque aux FDLR, différemment

RDC-KIVU : La MONUSCO s’attaque aux FDLR, différemment

Après la défaite qu’elles ont infligée au M23, les troupes des Nations Unies en RD Congo ont entamé les opérations contre les autres groupes rebelles armés dont les FDLR (Forces Démocratiques de Libération du Rwanda), a annoncé ce mardi 10 décembre leur commandant, le Général brésilien Carlos Alberto dos Santos Cruz.
MONUSCO deploys troops in Bunagana to secure populationsLes Nations Unies visent ainsi à faire disparaître le prétexte des invasions répétitives du Rwanda qui a multiplié ses interventions à l’Est du Congo soit directement soit par le biais des rébellions qu’il y créait.
La Monusco annonce avoir intensifié les contrôles tout au long de la frontière rwando-congolaise et être en train de planifier des opérations contre toutes les positions des FDLR s’y trouvant. Il est rapporté aussi que les membres de ce groupe rebelle, qui compte entre 1500 et 1800 combattants selon l’ONU, se sont rendus en grand nombre ces derniers jours sans qu’il y ait de combats. Il affirme que la plupart de ces combattants (70%) sont des jeunes de moins de trente ans qui ne pouvaient pas être trempés dans le génocide de 94 vu leur jeune âge à l’époque et que ceci expliquerait qu’ils se rendent facilement.[1]
Gérard Araud, Ambassadeur de la France à l’ONU, qui préside le Conseil de sécurité ce mois de décembre, a rapporté que la Monusco dans sa lutte contre les FDLR, utilise une approche différente que celle utilisée contre le M23. En effet les combattants de ce mouvement vivent avec leurs familles alors que le M23 menait une guerre classique, avec un front traditionnel d’hommes armés facilement identifiables. Les FDLR sont organisés en petits groupes très souvent vivant dans de petits villages avec les populations locales.
Dans un entretien avec Jambonews, le porte-parole des FDLR, Laforge Fils Bazeye a déclaré que le mouvement n’a effectivement pas l’intention de se battre avec les Forces des Nations Unies. Il s’est aussi réservé de dire ce qu’ils comptaient faire concrètement en réaction de ces opérations à leur encontre et n’a pas non plus voulu commenter cette actualité.
 
Pacifique Habimana
Jambonews.net
 


[1] http://in.reuters.com/article/2013/12/10/congo-democratic-un-idINL6N0JP3SI20131210

Commentaires

commentaires


© 2020 Jambonews