Jambonews FR - Restons informés

RDC: Décès du colonel Mamadou Ndala, bête noire du M23

RDC: Décès du colonel Mamadou Ndala, bête noire du M23

[Mise à jour à 15h41]
Le commandant des opérations militaires des Forces armées de la RDC contre les rebelles ougandais des ADF-Nalu dans l’est du pays, le colonel Mamadou Ndala, a été tué à Beni dans le Nord-Kivu, a-t-on appris ce jeudi 2 janvier. D’après Lambert Mende, le porte-parole du gouvernement congolais, « apparemment, ce sont des ADF-Nalu qui l’ont tué avec deux de ses gardes du corps ».

Photo de la jeep du colonel Ndala publiée sur Twitter

Photo de la jeep du colonel Ndala publiée sur Twitter


Lambert Mende a précisé qu’ « il était en route vers Eringeti, à 54 km de Beni pour le déploiement d’un bataillon de commandos quand sa jeep est tombée dans une embuscade. »
Le caporal Paul Safari, un garde du corps du colonel Mamadou Ndala, a quant à lui déclaré à l’AFP que « juste quand il [le colonel Mamadou] est arrivé à Matembo, une roquette est arrivée du côté droit de la route et a atteint notre jeep, surmontée d’une arme lourde. J’ai commencé à tirer jusqu’à terminer toutes mes munitions mais nos agresseurs avançaient toujours. » Il a également ajouté que quand la roquette a touché la jeep, le colonel était toujours en vie. Lorsque le caporal a fui, il n’a cependant pas vu le colonel Mamadou Ndala sortir de la voiture.
« Une perte immense pour les Forces armées et pour la République »
« C’est vraiment une perte immense pour les Forces armées et pour la République » a-t-il également déclaré. Cette mort risque en effet de dégarnir le front militaire dans le Kivu. Elle risque de démoraliser les troupes loyalistes et même la population locale fortement attachée au feu commandant. Ce dernier était considéré comme un héros dans le Kivu depuis qu’il avait réussi, épaulé par la brigade armée des Nations Unies, à chasser les rebelles du M23.
Au mois de juillet dernier, une nouvelle s’était répandue dans le Nord-Kivu faisant état d’un rappel du commandant à Kinshasa. Cette rumeur avait provoqué une colère des habitants du Kivu. Le colonel était intervenu personnellement sur les ondes de la radio onusienne au Congo, Radio Okapi , pour démentir et de déclarer  « Je demande à la population de garder son calme face à ces rumeurs. Qu’elle ait confiance en moi comme j’ai confiance en mon échelon. Nous nous battons pour la même cause : la paix et la stabilité du territoire en repoussant les attaques qu’ils veulent mener sur Goma ».
ndala
ndala2
 
 
 
 
 
 
 
Plus de détails à suivre.

Cynthia Bashizi
Jambonews.net

 

Commentaires

commentaires


© 2020 Jambonews