Jambonews FR - Restons informés

Un don de Paul Kagame à une Irlandaise handicapée fait polémique

Un don de Paul Kagame à une Irlandaise handicapée fait polémique

Le président Paul Kagame s’est attiré les foudres des internautes lundi dernier, en annonçant qu’il avait promis 50.000 euros à un groupe d’étudiants irlandais qui fabriquent une machine pour aider Joanne O’Riorda, une jeune Irlandaise née sans jambes ni bras.

Le busnessman Denis O'Brien remerciant Paul Kagame - source - Irish Independent

Le busnessman Denis O’Brien saluant Paul Kagame – source: Irish Independent


Le geste aurait été louable s’il ne venait pas du président de l’un des pays les plus pauvres de la planète. En effet, Paul Kagame était en visite à Dublin la semaine dernière pour la 9ème réunion de la Commission onusienne sur le développement numérique à large bande. C’est en marge de sa visite qu’il a promis un don de 50 000 euros (environ 47 millions franc rwandais) à un groupe d’étudiants chargés de fabriquer une machine qui va aider une jeune Irlandaise handicapée dans son quotidien, a annoncé le journal Irish Independant.
Depuis l’annonce de ce don, les critiques fusent de toutes parts sur les réseaux sociaux, entre l’indignation et l’étonnement, chacun apportant son grain de sel. Sans contester la noblesse du geste, les internautes s’interrogent sur celui qui le pose et sur ses intentions.
« Aider les autres n’est pas une mauvaise chose, mais il est tout à fait révoltant d’aller dilapider l’argent public pour aider les autres, alors que dans son propre pays pas mal d’enfants ne vont plus à l’école faute de moyens pour payer les frais de scolarité, (…) et que d’autres meurent de faim », pouvons-nous lire dans un article de the Rwandan, un journal qui parait en ligne.
« Combien de personnes handicapées les 47 millions de frw que Kagame a donnés en Irlande peuvent-ils aider à soigner au Rwanda ?», s’interroge Bosco sur sa page Facebook.
« Le Rwanda est dirigé par un hypocrite. Pourquoi quitter un pays où la faim fait rage et où des milliers d’enfants sont non scolarisés faute d’argent, pour aller aider dans un pays si développé où on ne manque de rien ? », poste Mahoro également sur sa page Facebook.

Entre-temps, Iranzi Ndahiro risque de mourir faute d’argent

Pendant que Paul Kagame vient en aide à la jeune Irlandaise, Iranzi Ndahiro, un enfant rwandais d’un an souffrant d’une extrophie cloacale (une malformation rare), risque de perdre la vie s’il ne reçoit pas des soins qui nécessitent un transfert à l’étranger, a annoncé le journal Igihe le 19 mars dernier.
Le ministère rwandais de la santé a accepté de prendre en charge les soins très couteux et compliqués qu’aucun hôpital rwandais n’est en mesure de prodiguer, d’où la nécessité d’un transfert dans un hôpital indien. Le ministère de la santé ne prenant pas en charge le transport, la famille très modeste du jeune garçon, a du mal à rassembler l’équivalent de 1200 euros pour couvrir le billet d’avion.
Les appels aux dons circulent depuis quelques jours sur internet pour aider la famille à rassembler la somme nécessaire.
Le récit du jeune Ndahiro a ému beaucoup de gens, et a en même temps accentué les critiques suite au don de Paul Kagame à l’Irlandaise.
Jean Mitari
www.jambonews.net

Commentaires

commentaires


© 2020 Jambonews