Jambonews FR - Restons informés

Rwanda : l’ex-médecin de Paul Kagame abattu par la police dans un commissariat

Rwanda : l’ex-médecin de Paul Kagame abattu par la police dans un commissariat

Le docteur Emmanuel Gasakure, qui fut le médecin personnel du président rwandais Paul Kagame, est mort abattu par un policier le 25 février, alors qu’il était détention dans un commissariat à Kigali.
Medecin1Cardiologue reconnu et respecté au Rwanda, le docteur Gasakure, a été présenté par la police comme une personne dépressive qui avait des problèmes d’alcool. Pourtant ceux qui le connaissent, disent qu’il était un homme calme, et un cardiologue compétent, au profil différent de celui présenté par la police.
Selon la police Dr Gasakure avait été arrêté pour des problèmes de voisinage, et était gardé au commissariat de Remera à Kigali, où il a été abattu par un policier de garde vers 18h30 heure locale, alors qu’il aurait tenté de le désarmer.
Dr Gasakure, avait été suspendu comme médecin personnel de Paul Kagame il y a un an. Après sa mort, plusieurs médias, surtout ceux proches de l’opposition ont mis en doute les allégations de la police, et ont avancé la thèse d’un assassinat programmé. En effet, ce cardiologue aurait été éliminé à cause de ce qu’il savait, surtout sur la santé de l’homme fort du Rwanda Paul Kagame.
L’agence rwandaise de l’information et les médias proches du pouvoir qui ont été les premiers à annoncer la mort du docteur Gasakure, se sont abstenus de souligner que ce dernier a été médecin personnel de Paul Kagame.
La mort du docteur Gasakure intervient quelques jours après le décès dans des conditions étranges, de l’homme d’affaires Assinapol Rwigara, mort le 04 février dernier. En effet, plusieurs éléments troublants,dans ce que la police a présenté comme un accident de circulation, entourent son décès.Assinapol Rwigara, richissime homme d’affaires qui avait fait fortune dans l’industrie du tabac et qui avait été un des soutiens financiers du FPR durant la guerre de conquête en 90-94, semblait ne plus être dans les petits papiers du pouvoir. Depuis plusieurs années, il se trimbalait plusieurs procès. Au vu des circonstances étranges qui entourent la disparition de ces deux anciens proches de Kagame, le sentiment au sein de la population que ces deux morts sont loin d’être accidentelles est très fort.
 
Jean Mitari
www.jambonews.net
 
 
 
 

Commentaires

commentaires


© 2020 Jambonews