Jambonews FR - Restons informés

Belgique : Risque d’expulsion d’un enfant de 5 ans pour « mourir au Rwanda »

Belgique : Risque d’expulsion d’un enfant de 5 ans pour « mourir au Rwanda »

La mobilisation s’intensifie pour lutter contre l’expulsion vers le Rwanda de Joël Munezero, un enfant âgé de 5 ans et atteint d’une grave maladie rare que l’office des étrangers a décidé de renvoyer dans son pays d’origine alors que ses médecins estiment qu’en cas de retour, il risque un décès précoce. Une pétition sera remise ce mercredi 3 juin à l’Office des étrangers. L’objectif des initiateurs est de recueillir 10 000 signatures. A un peu plus de 24h de l’échéance, cette dernière en a déjà recueilli 7000.

Banderole de soutien à Joël déployée dans son école

Banderole de soutien à Joël déployée dans son école


Ce sont les parents des élèves de l’école communale de St-Gilles au sein de laquelle Joël est scolarisé qui se sont regroupés en comité de soutien et initié cette pétition. Selon le texte de cette dernière, Joël a déjà subi de nombreux traitements dont tout récemment une intervention chirurgicale de rallongement d’une des deux jambes. Pour les médecins belges de Joël, l’enfant risque un décès précoce en cas de retour au Rwanda, « causé par une insuffisance respiratoire, les soins spécialisés n’y étant pas disponibles. »
Le médecin de l’Office des étrangers est lui d’un autre avis et estime qu’il « n’existe de traitement ni en Belgique ni ailleurs mais que l’enfant ne risque pas de mourir si on le renvoie au Rwanda» d’où la position de l’Office des étrangers.
Pour Amnesty international, cette décision est une « curieuse conception de la médecine et des droits de l’Homme. » et consiste à dire « retournez mourir chez vous ».
Dans un article intitulé « soigner un enfant puis le renvoyer mourir : tout un programme politique en une phrase », la ligue belge des droits de l’Homme s’est également insurgée contre cette décision et a appelé les autorités belges à revenir sur leur décision.
A côté des autorités belges, elle a également appelé le public à se mobiliser au travers d’une interpellation formulée en une question « pouvons-nous admettre que les droits humains élémentaires de chacun, et a fortiori ceux d’un enfant de 5 ans, soient bafoués à ce point sans que nous ne fassions rien ? »
La pétition sera remise ce mercredi 3 juin à 12h30 à l’office des étrangers, et le comité de soutien invite le public à se rendre nombreux à la remise de cette pétition.
Ruhumuza Mbonyumutwa
Jambonews.net  
Lien pour signer la pétition : https://lapetition.be/en-ligne/Pour-la-regularisation-de-joel-5-ans-gravement-malade-et-sa-maman-menaces-d-expulsion-vers-le-rwanda-15765.html

Commentaires

commentaires


© 2020 Jambonews