Jambonews FR - Restons informés

Les enfants rwandais réfugiés à l’Est de la RDC ont reçu leur cadeau de Noël

Les enfants rwandais réfugiés à l’Est de la RDC ont reçu leur cadeau de Noël

Le 19 décembre dernier, la plateforme SOS Réfugiés organisait un événement caritatif pour récolter des fonds destinés à offrir des bottes aux enfants rwandais réfugiés à l’Est de la République démocratique du Congo. Ce projet humanitaire était organisé en partenariat avec l’Association des Femmes Rwandaise Réfugiés (AFERWAR–Duterimbere).

« Répondre à cet appel nous est apparu comme une évidence »

20160216110225

La plateforme SOS Réfugiés s’est donnée comme mission d’agir dans les domaines de la santé et de l’éducation pour venir en aide aux réfugiés rwandais à l’Est de la RDC. Pour cela, elle s’est fixée comme objectifs l’information et la sensibilisation sur le drame humanitaire que vivent ces populations, ainsi que la récolte de bien de premières nécessités telles que du matériel médical et scolaire ou encore des vêtements. Pour leur seconde campagne de soutien aux réfugiés, les associations de la société civile rwandaise de Belgique regroupées au sein de la plateforme ont organisé une campagne de récolte de fonds à destination des enfants rwandais réfugiés à l’Est de la RDC.  En effet, la saison des pluies s’annonçait très difficile comme à son habitude dans la région, et était donc très redoutée car beaucoup d’enfants n’avaient pas les moyens de subsistance nécessaires pour résister à de telles conditions météorologiques, dont notamment les indispensables bottes. L’association des Femmes Rwandaises Réfugiées a alors fait appel à la plateforme pour solliciter son soutien.

« 
Répondre à cet appel nous  est apparu comme une évidence. D’une part, en tant que réfugiés qui pour certains avons vécu nous-mêmes dans ces forêts, mais d’autre part en tant qu’humains tout simplement. Et donc venir en aide à ces enfants  en détresse était une obligation. En effet, ces enfants qui pour la plupart sont orphelins ne nous demandaient finalement pas grand-chose, juste des bottes pour pouvoir affronter cette saison des pluies qui arrive. D’autant plus qu’ils doivent tout le temps se déplacer et se cacher dans les forêts suite aux attaques incessantes menées par des groupes armés. » nous a indiqué Brave Bahibigwi, membre de Jambo ASBL et coordinateur du projet.

« Une goutte d’eau dans l’océan des besoins, mais une goutte d’eau qui aurait manqué à l’océan si elle n’avait pas été là »

Cette campagne a été ponctuée par un événement qui a rassemblé près de 300 personnes le 19 décembre dernier au cœur de la capitale belge. Un événement au cours duquel la plateforme a présenté ses projets et a appelé les généreux donateurs à soutenir ces enfants réfugiés.  Pour Brave Bahibigwi, « la période de Noël y fut peut-être pour quelque chose, mais les gens ont vraiment été très généreux. Au-delà des associations et bénévoles qui se sont donnés sans compter, c’est toute la communauté, ici je parle de la communauté humaine au sens large (rwandais, congolais, belges,….), qui était présente pour soutenir cette action. C’est vraiment un sentiment de satisfaction de voir que malgré les difficultés relatives que les gens peuvent avoir ici, ils n’ont pas oublié d’être généreux. C’était un petit geste en offrant des bottes, mais c’était un geste d’une grandeur inestimable pour ces enfants, comme dirait Mère Theresa ‘Une goutte d’eau dans l’océan des besoins, mais une goutte d’eau qui aurait manqué à l’océan si elle n’avait pas été là.»
C’est l’association AFERWAR-Duterimbere, qui a coordonné l’action sur le terrain. « En raison, de la dure réalité de la guerre dans la région, cela a pris un certain temps pour que les cartons de chaussure arrivent. Mais lorsque cela fut le cas, ce fut une immense joie partout dans les forêts de l’Est de la RDC. Les femmes de AFERWAR-Duterimbere, menées par notre nouvelle présidente Thacianna Mukarugomwa, avons parcouru les différents camps de la région pour distribuer les bottes et nous avons laissé derrière nous des visages souriants et des cœurs pleins de reconnaissances. » nous a confié Rozelle Munezero, la porte-parole de l’association de femmes.  

« La réussite de ce projet est la preuve que les rwandais ont encore du cœur »

Pour autant, la mission de la plateforme SOS Réfugiés n’est pas terminée. Si les organisateurs du projet se disent satisfaits, ils travaillent déjà sur la suite : « la prochaine action se déroulera en juin à l’occasion de la journée mondiale des réfugiés et aura pour but de sensibiliser sur la crise humanitaire qui subissent les réfugiés rwandais dans les forêts congolaises. Bien évidemment d’ici le mois de juin,  des actions ponctuelles pourraient être organisées en fonction des besoins sur le terrain» a conclu Brave Bahibigwi. Du côté des réfugiés rwandais à l’est du Congo, le chemin est lui aussi encore long.  Les besoins sont encore immenses, mais pour Rozelle Munezero : « La priorité est de recevoir des médicaments et du matériel de premiers soins parce que les gens n’ont pas accès à du personnel médical pour se faire soigner. »

Néanmoins, Rozelle Munezero, porte-parole de AFERWAR, a tenu à conclure sur une note d’optimisme : « La réussite de ce projet est la preuve que les rwandais ont encore du cœur et qu’ils tiennent toujours à leurs concitoyens qui sont dans la détresse absolue dans les forêts du Congo ». En clôturant, elle a tenu à remercier et à souhaiter beaucoup de grâce, « au nom des enfants qui ont eu la chance d’avoir ce beau cadeau de Noël », à tous ceux qui ont «contribué de près ou de loin à donner de la joie à ces enfants.»
 

Norman Ishimwe

www.jambonews.net

Envie de proposer un article pour publication sur jambonews.net? Plus d’infos ici

Commentaires

commentaires


© 2020 Jambonews