Jambonews FR - Restons informés

Rwanda : Sylvain Sibomana libéré après un long et injuste emprisonnement

Rwanda : Sylvain Sibomana libéré après un long et injuste emprisonnement

Ce samedi 27 février 2021, Victoire Ingabire Umuhoza a reçu avec grande joie Sylvain Sibomana, l’ancien secrétaire général par intérim du parti FDU-Inkingi qui vient d’achever sa peine de 8 ans en prison. Sylvain Sibomana a été libéré de la prison de Nyakiriba dans le district de Rubavu et a été immédiatement accueilli à sa sortie par les jeunes militants du parti politique Dalfa-Umulinzi du district de Rubavu.

Ces membres du parti politique Dalfa-Umulinzi ont accueilli Sylvain Sibomana pour lui témoigner leur gratitude parce qu’ils considèrent qu’il a accepté de se sacrifier pour les rwandais.

Il avait été arrêté en 2013 après s’être rendu, en compagnie d’autres membres des FDU, au tribunal pour assister au procès public contre Victoire Ingabire, alors présidente du parti FDU-Inkingi. Pour soutenir leur présidente, ces jeunes militants portaient des t-shirts sur lesquels étaient écrits les mots « Nous avons besoin de la Justice et la Démocratie » ainsi que des badges des FDU avec la photo de Victoire Ingabire. La police rwandaise leur avait ordonné de se débarrasser de ces t-shirts et badges, ordre que les autres membres avaient immédiatement observé, mais que lui avait refusé de suivre.

A lire aussi: 

Après avoir été arrêté, Sylvain Sibomana s’était retrouvé accusé d’avoir résisté aux forces de l’ordre et de tentative d’inciter la population à des manifestations illégales. Il avait donc été condamné à 8 ans de prison.

C’est en 2010, après l’arrivée de Victoire Ingabire Umuhoza au Rwanda, que Sylvain Sibomana a décidé de démissionner de son poste au laboratoire universitaire de Butare pour se concentrer, avec Boniface Twagirimana, sur le soutien à Victoire Ingabire Umuhoza dans les démarches de création et de lancement officiel du parti FDU au Rwanda.

« Je l’admire beaucoup car il est courageux et a aussi fait beaucoup de sacrifices. » a déclaré Victoire Ingabire au correspondant de Jambonews à Kigali.

Sylvain Sibomana est né en 1970. Il est père d’un fils de 9 ans, à qui on n’a enlevé la chance de grandir aux côtés de son papa car ce dernier avait été injustement arrêté et condamné à 8 ans de prison.

«La libération de Sylvain Sibomana ne signifie pas que justice est rendue. Il n’aurait jamais dû être arrêté pour ses idées et convictions politiques ; Il doit être dédommagé pour avoir été injustement emprisonné et isolé de sa famille.» Estime un observateur qui suit de près la politique rwandaise.

A lire aussi :

Plusieurs membres des FDU et collaborateurs de Victoire Ingabire Umuhoza ont été victimes de persécutions, emprisonnements, disparitions forcées et assassinats aux mains des autorités et forces de sécurités rwandaises au cours des 10 dernières années. Venant Abayisenga (2020)Syldio Dusabumuremyi (2019)Eugène Ndereyimana (2019)Anselme Mutuyimana (2019)Boniface Twagirimana (2018)Fabien Twagirayezu (2017)Gratien Nsabiramye (2017)Léonille Gasengayire (2017)Jean Damascène Habarugira (2017)Illuminée Iragena (2016)Théophile Ntirutwa (2015) ont, pour leur part, été victimes de disparitions forcées ou ont été assassinés.

Alfred Antoine Uzabakiliho
Jambonews

Commentaires

commentaires


© 2021 Jambonews