FR | EN

RDC : nouveaux massacres visant des Hutu rwandophones

Publié : le 28 juillet 2012 à 1:35 | Par | Catégorie: Actualité

Une semaine après les massacres visant les rwandophones dans la région de Walikale, on signale encore des exactions contre ceux-ci dans la région de Masisi, commises principalement par des groupes d’auto-défense congolais notamment  les miliciens Maï-Maï Raia Mutomboki.

 

Carte de Masisi

Carte de Masisi

Depuis le déclenchement d’une nouvelle guerre à l’est de la RDC au début du mois d’avril 2012 entre l’armée congolaise et les rebelles du M23 soutenus par le Rwanda, la population d’origine rwandaise est victime d’une violence aveugle. C’est une scène atroce qui se déroule en marge de la guerre qui oppose l’armée régulière congolaise et les rebelles de M23. En effet, un groupe d’auto-défense Maï-Maï, baptisé Raia Mutomboki  qui contrôle la ville de Walikalé dans le Nord-Kivu où ils ont chassé l’armée régulière le 17 juillet, se livre à une véritable « chasse aux rwandophones » dans les rues de Walikale.

La BBC et Radio Okapi, ont signalé le 17 juillet 2012 que les miliciens Maï-Maï se sont livrés à des exactions contre des personnes parlant la langue rwandaise, plusieurs cas des personnes mortes égorgées ont été signalées et environ 48 rwandophones d’ethnie Hutu, victimes de ces milices Maï-Maï ont dû être évacués par les casques bleus dela Monusco vers la ville de Goma  Les victimes sont en grande partie les rwandais d’ethnie hutu ayant fui leur pays suite à l’arrivée du FPR, qui sont nombreux dans la région de Walikale, il y a également de simples commerçants qui  s’y étaient installés depuis quelques années.

Depuis 1996, ces Hutus(réfugiés et autochtones) ont été régulièrement victimes de massacres commis par l’armée Rwandaise qui s’est à plusieurs reprises abritée derrière des mouvements rebelles qu’il fomentait à l’est dela RDC. Un rapport des Nations Unies sorti en 2010 connu sous le nom de « Mapping Report », accuse le régime de Kigali d’avoir commis en RDC dès 1996 à 2003 des crimes contre ces Hutus assimilables à un génocide.

Ce dimanche 23 juillet 2012, ce sont les rwandophones de la région de Masisi qui ont été attaqués par les milices Maï-Maï, Raia Mutomboki. Ce sont ceux des localités de Marangara, Nyamyumba, Kamonyi et Nyakigano à Masisi qui ont subi un raid meurtrier de ces milices, selon les déclarations de plusieurs ONG locales faites à la BBC. Le bilan de cette attaque est lourde : une quinzaine de personnes, toutes rwandophones ont été tuées, et plus de 600 vaches volées. La population locale est consternée par le comportement de la police et l’armée nationale qui n’a pas daigné secourir les personnes persécutées.

Jean Mitari

Jambonews.net

Profitez et partagez avec vos amis:
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • email
  • LinkedIn

9 Commentaires à “RDC : nouveaux massacres visant des Hutu rwandophones”

  1. fay dit :

    Mes frères rwandais rentré chez vous et laissez nous en paix aller faire de votre Rwanda le paradis dont vous rêvez mais de grâce au Congo on ne vous aime pas c’est pas difficile a comprendre

       4 likes

  2. Emile dit :

    Et maintenant le génocide des Hutu a commencé…mais où va le monde!

       0 likes

  3. ukuli dit :

    mais au fait qui les tue c’est l’armee rwandaise ou les mai mai de raia Mutomboki? mitari please ce n’est pas clair la mauvaise nouvelle ou bien c’est parceque tu melanges des choses..

       0 likes

  4. Jigga dit :

    Rentrez chez vous, vous etes un pays qui n est pas reconnaissant a l egard des congolais, nous vous avons accueilli, vous avez frequente nos universites, nous avions que l amour pour vous. Maintenant c est la haine que nous ressentons pour vous. Allez chez vous construiser votre rwanda mais svp pas au frais des minerais congolais, faites l agriculture et l elevage. Tot ou tard vous allez le payer cher.

       0 likes

    • CESAR dit :

      Soyez sérieux. Ce sont les Rwandais qui ont mis au pouvoir Kabila père et Kabila fils. Ce sont les Rwandais qui ont mis en place l’armée congolaise actuelle, devenue une paillote après leur départ de la RDC. Ce sont les Rwandais Hutu, à savoir précisément les FDLR, qui ont sauvé Kabila et son régime lorsque Museveni et Kagame voulaient le débarquer et mettre à sa place un Rwandais tutsi. Des milliers de congolais font la queue devant les dispensaires et hôpitaux ici au Rwanda pour se faire soigner. Le Rwanda a acceuilli des milliers de Congolais. Ces congolais n’ont jamais souffert de mauvais traitement, de viols, de vols de maigres moyens de subsistance et d’autres méfaits de la part des soldats Rwandais ou des Rwandais. Avez-vous vu un soldat rwandais déshabiller une mamie de plus de 80 ans devant les cameras de télévision pour chercher de l’argent? Aveaz-vous un soldat rwandais piller les maigres moyens de subsistance des déplacés de guerre congolais qui sont ici au Rwanda? Avez-vous un soldat rwandais violer une petite fille congolaise de douze ans et sa mère ? Avez-vous vu un soldat rwandais violer des mères devant leurs enfants et les éventrer ensuite? J’ai vécu dans votre pays pendants 7 ans. Ce que j’ai vu chez vous en l’occurrence chez lvos soldats ou soldatesqques dépassent humainemnt toute explication rationnelle.
      Au regard des faits et la situation de votre pays, il aurait été judicieux et digne pour vous de ne rien dire.
      Ce qui se passe au Kivu et la souffrance qui frappe des millions de Congolais de cette province n’est nullement imputable à Kagame au premier chef mais à votre président. Avant de parler, vous auriez dû vous poser la question suivante: Face à la souffrance et la situation infra-humaine de nos compatriotes, qu’avons-nous fait?

         0 likes

      • La verite dit :

        Revoir ton histoire, le régime de Laurent Kabila a été sauvé de la nième tentative d’invasion rwandaise par l’armée angolaise qui est intervenue a Kasangulu, foudroyant son armada de feux airs-sol avec ses aviateurs expérimentés de plus de 28 ans de batailles avec « Jamba ». En outre, les alliés (Zimbambwe et Namibia) ont été d’un apport significatif pour sauver la bonne cause contre les tinny pilleurs. Les Hutu rwandais qui vivaient et vivent encore en RDC évitaient de se faire identifier car les éléments de l’armée rwandaises tutsis, alors alliés a Laurent DK ne cherchaient qu’à les identifier et les éliminer physiquement. Ils n’ont de ce fait rien apporté, appart des revendications sécuritaires liées a leurs situation qui valait.
        Je ne pense pas qu’il peut un jour y avoir un débat de comparaison entre la province d’en face et la RDC, tant sur les bienfaisances de nos peuples que sur le plan que tu essais d’argumenter car, l’aide zairo-congolaise au rwandais est inestimable. Vous étaies les mieux accueillis, alors que Habyarimana et ses hommes vous broyaient, pas parce que vous nous rameniez des cousines aux hanches grasses, mais parce que nous sommes traditionnellement bon comme peuple. Le DNA de votre existence nous le connaissons, regardes la somalie et l’Érythrée d’où vous venez pour comprendre que vos gènes sont porteurs du DNA de la haine, la souffrance et de la violence.
        Une chose cependant est certaine, pillez beaucoup tant que vous pouvez au Congo car j’imagine ce qui est né et persiste désormais dans le congolais pour vous … Le régime est audacieux certes, mais pour combien de temps, le chien enragé sera-t-il libre? Mobutu a régné des décades avec le même support, ou en est-il arrivé. Du reste, le régime Kagame est le plus malheureux des Grand Lacs. Une opposition armée musclée dans les pays voisins fait peur au General toutes les nuits! A l’idée d’une riposte de la RDC, il tombe dans l’inconscience. Du reste, il est malade, donc pas eternel car son fauteuil est déjà chaux.
        Pou terminer, vous ne vivrez jamais en paix tant que la minorité tutsis sévira sur la majorité Hutu propriétaires de terres. Il ya des moments pendant lesquels le fanatisme et les illusions s’arrêtent et la réalité te retombe en face. Attention, la RDC se réorganise déjà mieux…

           1 likes

      • Ne Kongo dit :

        @ Cesar. Les Rwandais sont responsables de la situation de l’est. Vous dites que le Rwnada a mis en place l’armee congolaise actuelle devenue paillote apres leur depart. Faux. Le Rwanda a infiltre et destabilise l’armee congolaise. Des militaires congolais ont ete tues a Kitona. Les fils du pays qui occupaient des postes de commande tels que Masasu, Mbuza Mabe, etc… tues egalement. Et pour votre information, les rwandais ne sont jamais partis de la RDC. Lorsque M’zee Kabila leur avait donne l’ordre de quitter le pays, ils ont essaye de mettre Kinshasa en sang et la population de Kingasani leur avait donne la lecon qu’ils meritaient. Ils ont des lors mulitiplie des attaques a l’est. A la fin vous dites la situation de l’est est imputable a Kabila et non au Rwanda mais votre premiere phrase dit que c’est Kagame qui a place Kabila au pouvoir, cherchez donc l’erreur vous-meme. Bref, nous avons affaire a des gens que l’on aurait jamais du accueillir chez nous. Nous avons paye le prix mais lisez bien l’histoire du Kongo de M’fumu Kimbangu, de Kimpa Vita, de Lumumba et des fils et filles Ne Kongo que vous violez et tuez…. vous payerez cher et vos et filles encore plus cher. Kabila, Kagame, les rwandais et leurs mouvements liberateurs de WC on en veut pas. Quittez la terre de nos ancetres.

           0 likes

  5. liberdad dit :

    je lis tous les commentaires et je constate avec consternation que tous les gens qui ont commenté mettent dans le même panier les civils rwandais installés en Rdc pour des raisons politiques et économiques et les dirigeants de Kigali qui ont des intérêts géostratégiques dans cette région. Ce ne sont pas les civils rwandais qui sont responsables de l’instabilité dans le nord kivu mais les dirigeants congolais qui se complaisent dans leur paresse à Kinshasa et le régime de Kigali qui a ses intérêts dans le nord Kivu. S’en prendre aux civils n’est pas la solution mais faire pression sur son gouvernement pour qu’il assume enfin ses responsabilité est la solution. A bon entendeur.

       2 likes

Laissez un commentaire