Jambonews FR - Restons informés

Rwanda : le mandat présidentiel passe à 5 ans renouvelable une fois

Rwanda : le mandat présidentiel passe à 5 ans renouvelable une fois

Les députés rwandais étaient réunis en session plénière en ce mercredi après midi au Parlement à Kacyiru (Kigali). La nouvelle du jour est la révision de la constitution et du statut du chef de l’État puis que le mandat présidentiel passe de 7 ans renouvelable 1 fois à un mandat de 5 ans renouvelable 1 fois.
Revision1Les discussions du jour à la Chambre des députés étaient très attendues et pour cause, elles traitaient de la révision de la constitution. La campagne pour la révision de la constitution impulsée par les sympathisants de Kagame laissait entrevoir une révision allant dans le sens de la non-limitation des mandats. À la surprise générale, la constitution sera bien révisée, mais cela ne concernera que la durée du mandat. En effet, alors qu’actuellement au Rwanda, l’article 101 de la Constitution datant de 2003 limitait la fonction présidentielle à un mandat de 7 ans renouvelable 1 fois,  les parlementaires ont désormais décidé de l’abroger et d’opter pour un quinquennat renouvelable lui aussi une seule fois. Il n’y a même pas eu débat puis que 72 députés ont voté en faveur de cette option alors qu’un seul a voté contre s’est abstenue et un autre s’est abtenu..
Cette révision de la loi fondamentale n’impactera pas le nombre de mandats du Président Kagame. En effet, l’article 167 permet une exception pour le Président actuel. Ainsi, ledit articlel indique que grâce aux pétitions citoyennes déposées en faveur de Paul Kagame, celui-ci peut se représenter une troisième fois pour une durée de 7 ans. De plus avec la nouvelle constitution, les compteurs seront remis à 0. L’article 167 devrait être voté lors des discussions de ce jeudi. Par conséquent, Paul Kagame aura le droit de se représenter à deux reprises pour briguer un mandat de 5 ans à la fonction suprême. C’est donc un amendement sur mesure concocter par les parlementaires rwandais qui devrait permettre à Paul Kagame d’être de la partie pour les futurs scrutins de 2017, 2024 et 2029.  Uwamanipaye Jeanne d’Arc, Vice-Présidente du Parlement, a déclaré que : « La révision de l’article 101 a été faite dans le sens des demandes de la population et pour concorder avec ce qui se fait dans la région »Revison2
Les discussions se poursuivront donc ce jeudi, puis c’est la totalité des 165 articles que compte la constitution qui seront relus et qui pour certains seront amendés. Rappelons tout de même que toute décision  prise par les parlementaires concernant la modification des mandats présidentiels doit être obligatoirement validée à travers un referendum.
Norman Ishimwe
www.jambonews.net

Envie de proposer un article pour publication sur jambonews.net? Plus d’infos ici

Commentaires

commentaires


© 2020 Jambonews