Jambonews FR - Restons informés

Rwanda : La réalité de la pauvreté masquée ?

Rwanda : La réalité de la pauvreté masquée ?

Plusieurs sources bien informées affirment que les autorités rwandaises ont manipulé les dernières statistiques sur la pauvreté pour la faire paraître comme étant en baisse alors que les données indiquent qu’elle est en réalité en augmentation.

Famille résident dans la région de l'est, à Ruyinya

Famille résident dans la région de l’est, à Ruyinya


Selon des informations obtenues par France 24, les louanges dont profite Kigali en matière de développement économique et social seraient sans fondement réel. Le Rwanda, jusque-là décrit comme bon élève en matière de bonne gestion des aides occidentales, mauvais en ce qui concerne les droits humains et libertés politiques, reste exposé sous les projecteurs. Ainsi, selon les informations obtenues par France 24, le gouvernement a délibérément manipulé son dernier rapport officiel sur la pauvreté dans le pays.
En effet, l’organisation privée Oxford Policy Management (OPM) établit régulièrement des données statistiques sur la situation socio-économique du Rwanda. Dans un récent rapport sur les conditions de vie des ménage couvrant la période 2013-2014, les faits auraient  été altérés par le gouvernement rwandais qui se charge de la publication officielle des statistiques économiques.
La supercherie  aurait pu passer inaperçue, mais une source qui a contacté le professeur Filip Reyntjens, professeur de droit et de politique africaine à l’Université d’Anvers, affirme qu’il y a eu un désaccord entre le gouvernement rwandais et l’OPM sur la méthodologie utilisée, le gouvernement rwandais l’ayant modifiée, en particulier en ce qui concerne le seuil de pauvreté, avant la publication du rapport. Ainsi le rapport publié indique-t-il une baisse du taux de pauvreté alors qu’avec la méthodologie initiale les résultats montreraient que le taux de pauvreté a augmenté de 6% en 2013-14 selon le professeur.

L’OPM prend ses distances

Institut National de Statistique du Rwanda

Institut National de Statistique du Rwanda


Suite à ces manipulations, l’Oxford  Policy Management a préféré ne pas figurer sur la liste des réalisateurs de ces études statistiques alors qu’il y apparaissait dans les rapports précédents.
France 24 a contacté les responsables à l’Institut national de statistique du Rwanda, cité comme auteur du rapport publié, afin d’en savoir plus sur cette polémique, mais le directeur serait parti en vacances pour plusieurs semaines.
Le Royaume-Uni, l’un des plus grands bailleurs de fonds du Rwanda, semble fermer les yeux face à ces manipulations qui veulent démontrer le bon usage et exagérer l’efficacité des aides reçues par le Rwanda. Un porte-parole du Département britannique pour le développement international (DFID), département responsable de l’administration de l’aide à l’étranger, a même soutenu la pratique en ces termes : « Nous pensons que la révision de la méthodologie utilisée pour estimer les niveaux de pauvreté pour l’enquête de la pauvreté EICV4 (Integrated Household Living Conditions Survey) était justifiée ».
Famille résident dans les région des volcans

Famille résident dans les région des volcans


D’aucuns pensent que les intérêts stratégiques et l’idée du compromis entre développement et répressions de certaines libertés essentielles justifieraient le silence complice.
Filip Reyntjens s’oppose quant à lui fortement à la méthodologie appliquée : « Il n’y a pas eu de changement majeur dans la structure de la consommation de ménages. Ils n’ont pas seulement mis à jour la ligne de pauvreté, comme ils le prétendent. Ils l’ont baissée artificiellement pour donner l’impression d’une baisse du taux de pauvreté ». Avant d’ajouter qu’il n’y a : « aucune justification méthodologique pour cela ».
 
 
Pacifique Habimana
www.jambonews.net
 

Envie de proposer un article pour publication sur jambonews.net? Plus d’infos ici

 
 

Commentaires

commentaires


© 2019 Jambonews