Jambonews FR - Restons informés

Rwanda: Victoire Ingabire est malade et le régime lui refuse des soins

Rwanda: Victoire Ingabire est malade et le régime lui refuse des soins

Madame Victoire Ingabire, présidente des Forces Démocratiques Unifiées (FDU), principal parti d’opposition au régime rwandais, emprisonnée à Kigali depuis 2010, est malade depuis la semaine dernière et nécessite des soins de santé urgemment, mais la direction de la prison lui refuse catégoriquement ce droit.
rwanda-victoire-ingabire-trial-2-2Dans un communiqué du parti FDU, daté du 26 juillet 2016 et signé par le 1er vice-président du parti, Boniface Twagirimana, nous apprenions ce mardi que Victoire Ingabire est gravement malade depuis le samedi 24 juillet 2016 et que malgré les demandes répétées à la direction de la prison centrale de Kigali, surnommée « 1930 », celle-ci refuse catégoriquement de laisser madame Ingabire de se rendre à l’hôpital. Twagirimana a également précisé dans le communiqué que: » le parti a demandé, sans succès, aux mêmes autorités le droit de la faire soigner à ses frais, si la prison n’en avait pas les moyens ». L’attitude de la direction de la prison est tout aussi suspecte puisque par le passé, en pareille situation, Madame Ingabire était soignée sans que ses proches et soutiens n’aient à en faire la demande.
Les conditions de détention de Madame Ingabire ne cessent de se dégrader à l’approche des élections présidentielles de 2017. Le régime a d’abord voulu lui couper tout contact avec l’extérieur en renforçant le dispositif autour de la cellule avec plus de membres de la DMI  (Directorate Military Inteligence) au contact de Madame Ingabire. Les visites hebdomadaires auxquelles elle avait droit ont également été drastiquement limitées. A plusieurs reprises son avocat n’a pas eu le droit de la rencontrer, avant d’être sommé de quitter le pays en mai dernier. Quant à la cellule où elle purge sa peine, dans un premier temps la direction avait décidé d’en boucher toutes les ouvertures laissant entrevoir la lumière naturelle, avant de décider de la déplacer vers une cellule avec plus de 600 autres prisonniers avec des conditions de vie extrêmement sommaires. Dernièrement, son certificat médical délivré par un docteur néerlandais lui permettant de recevoir une alimentation spécialisée provenant l’extérieur lui avait été confisqué malgré le risque de détérioration de sa santé. Ainsi, le refus de lui fournir les soins de santé qu’elle nécessite apparait comme le dernier fait d’arme du régime pour tenter de détruire psychologiquement et physiquement la principale figure politique de l’opposition au Président Kagame.
Sinamenye Norman
Envie de proposer un article pour publication sur jambonews.net? Plus d’infos ici

Commentaires

commentaires


© 2019 Jambonews